Abel Mbengue : « Tout a été au superlatif »

Le président de la Commission communication et porte-parole du Cocan 2021, pose un regard sur le tirage au sort du Chan Total 2020 qui s’est déroulé ce 17 février à Yaoundé.

Le Cameroun est-il bien tombé à l’issue de ce tirage au sort ?
Il faudra débrider. Ne pas jouer avec un complexe de supériorité ni d’infériorité. Il faudra être dans le jeu. Il faudra prendre tous les matchs au sérieux, parce qu’aujourd’hui, il n’y a plus de matchs difficiles, ni de matchs faciles. Je sais que l’équipe du Cameroun qui est en devenir peut, et on n’a pas beaucoup insisté sur ce qui s’est passé à Brazzaville il y a quelques jours. La Rd Congo est un vieux routier des championnats locaux avec des grands clubs comme Tp Mazembe, Vita club etc… Et que cette équipe (du Cameroun, ndlr) en devenir triomphe de la Rd Congo, est-ce un signal que le destin nous fasse rêver ?

La Caf a terminé sa mission d’inspection. Peut-on dire que tout sera prêt d’ici la 4 avril, date du coup d’envoi de la compétition ?
La perfection n’est pas dans l’absolu. Ce n’est pas moi qui vous l’apprends. C’est le mythe de Sisyphe. Mais, je crois que nous venons de le prouver ce soir (hier soir, ndlr) encore, tout a été au superlatif. La discipline, l’euphorie, le spectacle. C’est un signe de la vitalité et du sérieux du Cameroun dans son organisation. Je n’ai pas été démenti, lorsque j’ai l’habitude de dire : nous ne mendions pas l’excellence ; le Cameroun est l’excellence. Nous sommes prêts. Mais, à chaque jour, nous devons nous remettre en question dans l’esprit du mythe de Sisyphe.

Propos recueillis par A.C

Sports

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *