Alain Boutchang. : Qui veut faire taire Christian Penda Ekoka ?

1- Sur le plan socio-economique : L’imposture de l’émergence tant décriée…

ÉMERGENCE en 2035: une « IMPOSTURE » enfin admise par la chaîne de TV pro régime BIYA VISION 4, lors de son émission sponsorisée par les hommes au pouvoir, avec les intellectuels du pouvoir « Club d’élites » du dimanche 24 février 2019:
Un des premiers responsables/coupables c’est le MINEPAT de l’époque, l’actuel Ministre des finances, l’homme à la générosité acclamée par les mondains et la presse camerounaise « à charge/gage », qui alors Ministre de l’économie, du plan et de l’aménagement du territoire, avait payé à coup de milliards les études projetant la vision 2035, intégrant un scénario de base de 10 ans, 2010-2019, avec le DSCE, dont les indicateurs réalisés depuis 9 ans sont quasi nuls: 0 sur 9!
En plein échec et décrépitude, n’ayant rien à proposer aux Camerounais lors de l’élection présidentielle d’octobre 2018 face au relevant projet de société porté en face par 2 HOMMES qu’ils connaissent bien, pour les avoir côtoyés, KAMTO et EKOKA que l’on ne cite plus, brillants Juriste et Economiste internationalement respectés: LE PENALTY est bien rentré au fond des filets de la cage de l’équipe la plus vieille de notre CAN le jour dit !

2- Le climat socio-politique: De la démocratie « avancée » à une DICTATURE SAUVAGE…
Comment justifier l’arrestation de ces deux hommes dont les états de service ne reflètent qu’un dévouement à leur pays, la préparation de la jeunesse à l’insertion dans la mondialisation, le rejet du tribalisme, l’édification d’une vraie NATION?
Des hommes pourtant très « chauvins », connus et reconnus pour avoir une passion « exagérée » pour leur pays, sa jeunesse,… Des défenseurs de l’intégrité, du professionnalisme, de la compétence, etc.
Le vice caché de leurs arrestations et avec eux de tous leurs « lieutenants » convaincus de la portée de leur projet de société, ne serait- il pas d’essayer de les ELlMINER avec l’utilisation de mobiles aux antipodes de leurs convictions ?
Quel en est le dessein inavoué, voire inavouable?

Les commanditaires de leurs arrestations redoutent-ils que leur projet de gouvernement EXALTÉ par les Camerounais de tous bords nous libère du joug des puissances occidentales?

Sinon comment expliquer qu’un Monsieur comme Christian PENDA EKOKA, Conseiller Technique (toujours pas révoqué à ce jour) du Chef de l’État BIYA (légalement investi après la présidentielle d’octobre 2018 bien qu’illegitime); un « iconoclaste » dont l’indépendance d’esprit n’a cessé d’étonner, toujours prompt à prévenir le Président de la République des dangers qui guettent la gouvernance du Cameroun d’une part, et à aguerrir la conscience politique de ses compatriotes jeunes et moins jeunes sur différents sujets d’autre part (www.agir-act.org)
l’association de la société civile dont il est le promoteur, et qui promeut l’émancipation socio-economique, citoyenne et écologique des camerounais); en soit ainsi lâchement privé de liberté, au moment même où le Cameroun et la zone CFA traversent ce qui ressemble déjà à la pire crise financière que la zone CFA n’ai jamais connu, un moment où l’EUROPE se déchire sur les responsabilités imputées à la France dans la paupérisation de l’Afrique, un moment où les commerçants établis et de renoms sont obligés d’entrer dans le commerce illicite de minéraux et pierres précieuses pour revendre de manière informelle à l’étranger et collecter directement les devises nécessaires à leurs importations,… Un moment « importantissime » pour notre économie où la voix de Christian, sa compétence et ses connaissances devraient aider toute la zone franc CFA pour un nouveau départ, moment choisi par l’actuel MINEPAT pour lancer un FORUM économique avec pour but d’ACCEPTER sur les « bouts des lèvres » des participants sélectionnés par les mêmes « IMBÉCILES », l’échec du DSCE; et, monter rapidement un autre document « SLOGAN » pour tromper le ROI qui refuse toujours de comprendre que le Cameroun n’a plus besoin de lui; mais d’un VISIONNAIRE qui mettrait l’économie et le bien-être de tous ses citoyens au centre de ses préoccupations.

Comment comprendre toutes ces incomprehensions et rester de marbre ?
3- le clan des Biyaistes, avec la fraude, le vol et le faux dans leurs gênes…
Pour revenir à la supercherie des élections présidentielles de 2018 et l’inertie du régime BIYA sanctionnée par le peuple, ses partisans qui se sont EMBOURGEOISES n’avaient de choix que d’aller dépoussiérer le fameux « POUR LE LIBÉRALISME COMMUNAUTAIRE » pour en meubler leurs slogans et, surtout, s’assurer de la soumission de tous les acteurs du processus électoral dans la réalisation des fraudes en tous genres (bourrage des urnes, faux PV, etc): Monsieur Paul BIYA et son clan sont-ils conscients qu’ils ne peuvent gagner aucune élection transparente au Cameroun ?

Certainement que OUI, si non, pourquoi refuser catégoriquement un vrai « toilettage » du CODE ÉLECTORAL et l’indépendance d’ELECAM?

Entre temps, le MINEPAT de l’époque est promu à la tirelire nationale, le MINFI, pour vider le coffre-fort des devises qui en restaient, à travers des détournements de fonds masqués par des importations fallacieuses, grotesques et destructrices d’emplois au Cameroun, telles les achats de 500 milles Notebook pour un montant d’environ 100 milliards, réalisés par le « grand maître » du MINESUP, promu Ministre d’Etat pour ses prouesses d’asservissement ; l’importation des stades à plus de 500 milliards orchestré par le nouveau « Maître de Jupiter », tout puissant SGPR élevé également au rang de Ministre d’Etat: comme quoi, les « bandits » sont vraiment au pouvoir.

4- Justice sociale et conscience citoyenne…
L’incidence de l’occupation du pouvoir par les bandits théorisé par le « savant » nous enseigne bien que les honnêtes HOMMES seront mis en prison: KAMTO, EKOKA, NDOKI et consorts, merci de nous avoir ouvert les yeux, la mise à l’écart de BIYA et la prise par la force du pouvoir par l’un des 2 clans proches de lui et en guerre ouverte ne se fera pas : le CAMEROUN est SOUS HAUTE TENSION:

– N’oublions jamais ce que représente dans l’imaginaire populaire la Présidence de la République, une « mangeoire », et lorsque vous refusez la mangeoire, on vous en veut parce que vous dénoncez le statut quo. Christian PENDA EKOKA a prévenu dans différents écrits et émissions du danger pour le pays du scénario actuel de prise en otage du Chef de l’Etat et des conséquences de cette situation. Nous y sommes en plein et nous sommes aveugles devant le péril.
– Quel est le dessein inavoué de l’arrestation de Me Ndoki?
Les policiers tirent sur cette avocate alors qu’elle va rendre visite à Celestin Ndjamen sur qui la police venait de tirer à bout portant. Alors que ses plaies sont loin d’être guéries, on l’arrête au moment où elle cherche à aller se faire soigner convenablement:

Quelle barbarie ? Quelle brutalité ? Que cherche à démontrer le régime ?

Nord-ouest, Sud-ouest, Ouest, Littoral, Extrême-nord, Nord, Adamaoua, Est et Yaoundé sont déjà bien sous tension, pas loin de l’EXPLOSION: alors que l’ensemble des camerounais appellent au dialogue et à la paix pour désamorcer cette TENSION SOCIALE devenue INVIVABLE, les « forcenés » répondent par la violence, les arrestations et l’amplification de la guerre: en réalité, à qui profite vraiment cette guerre?

1- Aux forcenés qui veulent la place du ROI QUI NE FAIT RIEN?
2- Aux Forces armées républicaine qui malgré tout se recrutent dans toutes les couches sociales et ethniques du Cameroun ?
3- Aux puissances étrangères telles la FRANCE, l’ALLEMAGNE, la CHINE, la SUISSE, ISRAËL,… qui se taisent devant notre détresse et soutiennent en sourdine le régime BIYA?

ARRETONS LA DIVERSION ET LA DESTRUCTION DU CAMEROUN : LIBERONS NOS VRAIS LEADERS POLITIQUES capables de nous sortir de l’obscurantisme actuel, LIBERONS tous nos frères anglophones arrêtés parce qu’ils se sont indignés à raison, seul un DIALOGUE INCLUSIF nous éviterait un enlisement !!!

Soutenez leur libération : https://www.leetchi.com/en/c/rZMMYp65

Opinion

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *