Ambitions : Confiné, Léon Boyomo rêve du titre

L’actuel meilleur buteur du championnat d’Elite One travaille en solitaire à la maison tout en respectant les mesures barrières contre le coronavirus et voit l’avenir en grand avec Pwd.

Parler de Léon Boyomo, c’est projeter de la lumière sur un long parcours. Actuel meilleur buteur du championnat d’Elite One avec 11 buts, l’avant-centre de Public work department (Pwd) de Bamenda est un atout offensif pour son équipe. Sans phare, il traine dans le dos une carrière qui est loin d’avoir exposé tous ses contours. Il a promené ses crampons sur plusieurs stades tant au niveau national qu’international. C’est à Lion de Yaoundé, que Léon Boyomo a fait ses premiers pas en 2008. Il l’y affute ses armes pendant 3 bonnes années. Soucieux de respirer un nouvel air dans un cadre nouveau, il dépose ses valises à Accefoot de Yaoundé puis à Jeunesse de Ngoulmekong. Des expériences locales qui lui ont ouvert les portes de l’international. La première escale sera en Ethiopie en 2015.

Le virevoltant attaquant va passer 6 mois sous les couleurs de Saint Georges. Une courte expérience qui va lui ramener au pays plus précisément au sein de Cosmos du Mbam puis Colombe de Sangmélima. Du Sud, l’attaquant va offrir ses services à Botafogo puis à Matelots de Douala. Il s’envole par la suite pour le Congo Brazza où il rejoint les rangs du Fc Patronage en 2017 pour une saison. De retour au pays, il signe pour une durée d’une saison avec Pwd de Bamenda. Chef d’orchestre de la ligne offensive, il rêve décrocher le titre de champion du Cameroun. Confiné chez lui comme beaucoup d’autres joueurs de par le monde, Léon Boyomo suit un programme de travail bien ficelé : « Je m’efforce de garder la forme avec le footing tous les matins comme nous a recommandé le coach.

Au-delà de ça, je fais également les abdominaux, pompes, sauts à la corde ». Et d’ajouter : « Sur le plan personnel, j’aimerais finir le championnat en tête des meilleurs buteurs et faire un bon Chan en espérant que cette crise trouvera une solution. En club, j’aimerais être champion du Cameroun ».
Pour y arriver, il faudra se mobiliser pour faire face à cette crise sanitaire. Un combat de tous et de chacun. Le géant de Pwd a pris la pleine mesure de la situation. « Je respecte les mesures prises par le gouvernement. Je reste chez moi tout en respectant les règles d’hygiène établies ». A 6 journées de la fin du championnat, Léon Boyomo reste concentré et surtout confiné car la lutte contre le coronavirus est une affaire de tous.

Solière Champlain Paka

Sports

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *