Apejes – Dragon : Six buts pour un partage de points

Les deux équipes se sont séparées sur un score de parité (3-3) hier, 6 novembre 2019 au stade du centre d’Excellence Caf de Mbankomo.

Apejes de Mfou et Dragon de Yaoundé ont servi une bataille tactique pendant les huit dernières minutes du match d’hier, au Centre d’Excellence Caf d’Okoa Maria, à Mbankomo. Le match comptait pour la 5ème journée du championnat Elite One. Jean Francis Ndongo Emma, l’entraîneur d’Apejes de Mfou, après avoir concédé l’égalisation de Dragon de Yaoundé à 3 buts partout, a demandé à ses jours de conserver le ballon, de le faire tourner et surtout « sans le perdre ». De plus, il n’était plus question d’attaquer l’adversaire. Les deux équipes avaient déjà marqué six buts au cours de ce match et à chaque fois, c’est Apejes qui prenait l’avantage, avant de se faire rattraper. 2tant en infériorité numérique, avec la blessure de son défenseur central, Apejes avait épuisé tous ses remplacements. Son entraîneur d’Apejes a joué réalisme.

« Pour être honnête, c’était mieux que ça s’arrête comme ça. Dans les huit dernières minutes, j’ai demandé à mes joueurs de ne plus sortir de notre camp, parce qu’on avait notre défenseur central (Makani, ndlr) qui s’est blessé et est sorti alors qu’on avait épuisé nos remplacements. Il fallait au moins préserver ce score. Ça fait deux saisons que Dragon était devenu pratiquement notre bête noire. C’est un derby régional et on ne peut pas cracher sur ce point. Des regrets, on les a, pour avoir mené au score trois fois de suite, et de toujours se faire rattraper. Mais, je peux comprendre les enfants. Ils étaient préparés à ça. Ça n’allait pas être un match facile », a confié Jean Francis Ndongo Emma. Ayant fait cette lecture, l’on a suivi François Ngoumou dire :
« comme c’est ça, à malin, malin et demi ». « Je voulais pousser. Mais, quand j’ai constaté que l’adversaire a décidé de faire son bloc bas, j’ai dit ok, puisque c’est comme ça, alors, nous aussi on conserve le ballon. Ce n’est pas parce que le score (3-3) m’intéressait déjà. On appelle ça la gestion de match. Vous avez beau crier derrière les gars d’aller chercher l’adversaire. Mais, il n’y a plus d’influx ; ils sont déjà cuits. Euxmêmes décident avec leur leader sur le terrain de ne plus aller chercher l’adversaire », a indiqué François Ngoumou.

Effectivement sur le terrain, les 22 acteurs avaient déjà tout donné. François Essa Tina a justifié le brassard de capitaine de Dragon en inscrivant le 3ème but, l’égalisation pour son club. Il y a eu deux doublés au cours de ce match dans chaque équipe. Jean Jude Etele (17ème et 45ème) ; puis Bryand Soga (33ème et 76ème). Mais Jean Jude Etele, deux minutes avant l’égalisation de son équipe a été auteur d’un raté spectaculaire. C’est Abdoulaye Yahaya, l’attaquant d’Apejes qui avait inauguré l’avalanche des buts de la journée dès la 3ème minute de jeu. La prochaine journée sera un autre derby pour Apejes, qui aura pour adversaire Eding sport Fc, victorieux hier de Fortuna (2-1). Pendant ce temps, Dragon sera opposé à Canon de Yaoundé.

Résultats de la 5ème journée (partielle)
Fortune – Eding : 1-2
Feutcheu – Fovu : 2-1
Union – Avion : 2-1
Ums – Stade Renard : 1-0
Panthère – Bamboutos : 0-0
Pwd – Yossa : 1-0
Apejes – Dragon : 0-0

Ce jeudi, 7 novembre 2019
Coton – Colombe
Canon – Tonnerre

Achille Chountsa

Sports, Une

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *