Autorisation : Levée de la suspension des activités sportives

C’est l’objet de la circulaire du Pr Narcisse Mouelle Kombi, le ministre des Sports, ce 1er octobre 2020

La reprise des activités sportives est désormais effective. Une circulaire signée hier, 1er octobre 2020 du ministre des Sports Pr narcisse Mouelle Kombi, a levé la mesure de restriction qui interdisait la pratique des activités sportives, en raison de la pandémie du Covid-19. « Est autorisé à compter de la date de signature de la présente circulaire, la reprise des activités physiques et sportives sur toute l’étendue du territoire national », écrit le Pr Narcisse Mouelle Kombi, à la suite d’une instruction du Premier ministre du 29 septembre 2020. Cette circulaire, au-delà des sportifs même, est adressée aux délégués régionaux, départementaux, d’arrondissement du ministère des Sports et de l’Education Physique, aux présidents des fédérations sportives civiles nationales et autres associations sportives tels les sports de maintien et les « Deux Zéro ».

Cette mesure, bien qu’ouvrant le champ aux sportifs, reste encadrée par des obligations. « Ces activités devront se dérouler dans le respect des mesures sanitaires et des autres mesures barrières anticovid prescrites par le gouvernement. Dans un premier temps, et jusqu’à nouvel ordre, conformément à la directive du Premier ministre, chef du Gouvernement, contenue dans la correspondance n°B70/d32/SG/PM du 29 septembre 2020, le nombre de participants (sportifs, officiels, éventuellement spectateurs) ne devra pas excéder 200 (deux cent) pour chaque rencontre ou événement sportif », prescrit le ministre des Sports. Plus spécifiquement, aux présidents des fédérations et autres associations il est recommandé de veiller « également au respect des protocoles des spécifiques élaborés par leurs instances faîtières internationales, dans l’optique d’une reprise sécurisée des activités sportives ».

La circulaire n°2020-018 MINSEP/CAB du 1er octobre 2020 abroge ainsi toutes les dispositions antérieures contraires notamment celle de la circulaire n°20/005 MINSEP/CAB du 19 mars 2020 qui interdisait la tenue des activités physiques et sportives sur toute l’étendue du territoire national. A trois mois du coup d’envoi du Championnat d’Afrique des nations (Chan) Total 2021 qu’abrite le Cameroun, l’organisation des championnats d’Elite One et Two de football peut désormais se tenir. Ceci permettrait aux joueurs de se mettre en jambe, mais surtout l’on aura une chance de dénicher une pépite pour le Chan. De même que les compétitions dans d’autres disciplines ont désormais carte blanche. Un ouf de soulagement pour les athlètes après une longue période d’inaction, due à la menace du Covid-19.

Kevine Anoko (stagiaire)

Sports, Une

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *