Bertrand Dimody : « Ils sont rentrés satisfaits »

Directeur commercial et marketing à Rabingha Hôtel, nous a édifiés sur le passage des experts de la Caf, venus inspecter l’entreprise qui l’emploie.

On connaissait Pulmann. Vous êtes devenus Rabingha, qu’on a du mal à connaître. Qu’est-ce qui a changé ?
Nous avons été Pulmann, nous avons été Méridien, nous avons été même Cocotiers, dans la vie d’une marque, il arrive des périodes où tout doit se renouveler. Mais l’hôtel a toujours été une propriété de la Société Nouvelle des Cocotiers (SNC), mais exploité sous différentes marques. On a été ce qu’on a été avant, nous sommes Rabingha aujourd’hui, la qualité reste, c’est le même personnel, c’est le même profil, et nous avons une longue expérience de services.

Qu’est-ce que cela vous fait d’être choisis comme acteurs majeurs d’une compétition comme le Chan ?
Pour nous, c’est déjà un privilège de servir la nation, pour le Cameroun, une image du pays à l’extérieur. Privilège encore parce que nous sommes un hôtel de référence, et si on fait un top 10 des hôtels de Douala officiellement retenus et que nous faisons partie, nous sommes contents. Ce choix nous amène à être encore plus pointilleux dans le travail et les services que nous offrons.

Pour vous quels sont les critères qui ont prévalu pour ce choix ?
Je dirais la qualité des services, Vous irez dans plusieurs qui sont flambant neufs, mais celui-ci qui existe depuis de très longues années offre toujours des moments intenses avec un personnel dévoué qui connait son métier. Ici, vous vous sentirez plus que chez vous.

Quelle place occupez-vous dans la classification des hôtels ?
Nous sommes classés quatre étoiles, et offrons 141 chambres et suites. C’est l’un des niveaux les plus élevés à Douala.

Vous avez reçu une mission de la CAF en inspection. Que peut-on retenir de cette mission ?
Nous recevons depuis bientôt deux ans des délégations du COCAN, du ministère des sports, du ministère du tourisme, des journalistes et même des curieux qui viennent souvent s’enquérir de ce qui se passe, pour savoir si nous serons prêts etc… Aujourd’hui, la délégation était conduite par une dame. Ce qui montre toute la sensibilité au détail. Elle est de nationalité Egyptienne, avec qui nous avons fait le tour de l’hôtel et des services. Au sortir de cette visite, elle nous a rassurés de toute sa satisfaction pour ce qu’elle a vu et entendu, et surtout pour les rapports préliminaires qui nous classaient déjà parmi ces hôtels retenus. C’est une grande joie, même si nous pensons qu’il faut toujours aller de l’avant. Naturellement il y a de petits détails à améliorer, mais dans l’ensemble, ils ont été très satisfaits.

Propos recueillis par D.E

Sports, Une

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *