Bill Tchato, ancien Lion Indomptable et manager général des sélections nationales

“Un défi pour tous les Camerounais”

Une cérémonie comme celle-ci vous annonce les couleurs de la compétition proprement dite ?
Oui, c’était une très belle cérémonie. J’espère simplement que notre équipe sera à la hauteur de cette cérémonie-là. Parce que la cérémonie était réussie.

Quelles sont les adversaires du Cameroun qui vous parlent le plus ?
Surtout le Mali et le Burkina Faso. L’équipe A du Mali est classée 56ème au classement Fifa, celle du Burkina est 59ème, le Cameroun est 53ème. La difficulté qu’on aura sur ce chan c’est que on ne connait pas les équipes, on ne connait pas les joueurs locaux. On ne connait pas le niveau des championnats de ces différents pays, ce sera donc à nous de bien se préparer pour les affronter. Mais il faut prendre les trois points dès le premier match, parce qu’il est capital.

Vous êtes-vous senti concerné dans le choix des anciens Lions qui représentaient plusieurs générations ?
Oui, je me suis senti concerné. J’étais même à leur répétition hier (dimanche 16 février 2020, ndlr), C’était très sympa, je suis très content que ces deux générations-là aient fait le tirage, même si leurs mains ne nous ont pas porté chance. Mais c’était quand même une belle soirée.

Après 48 ans d’attente, le Cameroun va finalement organiser une compétition continentale de football chez les messieurs. C’est un défi pour vous anciens footballeurs aujourd’hui aux affaires?
Oui, un défi pour nous, et pas seulement. C’est un défi pour tous les Camerounais. Que ce soit le ministère des sports, la Fecafoot, le gouvernement aussi qui accompagne régulièrement le football. On a tous ensemble un défi à relever et je crois que nous sommes sur la bonne voie.

Propos recueillis par David Eyenguè

Sports

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *