Boney Philippe, Directeur des sports à Vox Africa

“Une maison qui a fabriqué des talents”

J’ai travaillé à la Rts de 2000 à 2008. Au départ, je suis appelé à présenter les rubriques des faits divers. Je suis passé à l’actualité internationale. Je partais de chaque rubrique à laquelle j’étais affecté pour le sport parce que j’y étais titulaire. Quelques mois après mon intégration, je suis appelé à présenter la grande émission du week end « Sport on the hertz », émission culte de la chaîne en termes de sport. En 2008, l’incident avec Samuel Eto’o m’a permis de partir de la Rts avec beaucoup de regret. C’est avec une grande nostalgie que je revois tous les visages avec lesquelles nous avons fait la fierté de cette radio.

Il faut le dire sans ambages, lorsque vous regardez l’ensemble du paysage audiovisuel camerounais, vous vous rendez compte qu’il n y a pas un seul média qui n’a pas en son sein un produit de la Rts qui joue les premiers rôles. C’est une maison qui a véritablement fabriqué des talents. Elle a été un tremplin pour beaucoup de talents qui sont aujourd’hui dans les organes de presse du paysage camerounais. Je dis merci à cette maison. Le seul regret est en termes d’interrogations : comment le promoteur a-t-il laissé partir tous ces talents ?
En réécoutant tous ces anciens de la Rts, on se demande si ces talents étaient restés ensemble, qu’est qui en serait advenu de cette radio ? On serait devenu radio africaine. La radio est loin d’être morte, des jeunes ont gardé le flambeau et continuent à entretenir la flamme.

Propos recueillis par C.A

Communication

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *