Can 2021 : Ce sera du 9 janvier au 6 février au Cameroun

Cette nouvelle date a été arrêtée à l’issue d’une longue réunion tenue hier à Yaoundé, entre les membres de la Caf et le gouvernement, un autre glissement pour des raisons météorologiques.

La Coupe d’Afrique des nations de football qu’abrite le Cameroun en 2021 vient de connaitre un nouvel épisode. Initialement prévue pour la période de juin-juillet, cette compétition se tiendra finalement du 9 janvier au 6 février 2021. Cette décision a été prise de commun accord entre la Caf et le gouvernement camerounais à l’issue d’une longue réunion tenue hier au Hilton hôtel. Les considérations météorologiques sont avancées pour justifier cet autre glissement car la période juin-juillet coïncide avec celle des pluies. « Les raisons scientifiques sont là. On ne protège pas nos joueurs professionnels si on les faisait jouer en cette saison-là ; c’est comme si on les envoyait à l’abattoir. Pour le bien de cette compétition, il faut un agencement de plusieurs critères. Ce n’est pas l’idéal, mais c’est ce qui est mieux à faire », a renchéri Ahmad Ahmad, le président de la Confédération africaine de football au cours de la conférence de presse. A moins d’un an de cette grande fête du football africain, le malgache se dit rassuré de la capacité du Cameroun à tenir le pari de cette compétition : « Nous avons eu l’engagement du gouvernement ; nous avons la confiance du gouvernement. Tout sera prêt ».

Pour le Championnat d’Afrique des nations (Chan), le pays de Roger Milla est prêt à l’accueillir cette année, s’est réjoui le patron du football africain. Selon les différentes missions d’inspection des infrastructures, les stades qui vont abriter ce tournoi réservé aux joueurs locaux, sont disponibles. Cette compétition est un galop d’essai avant la Coupe d’Afrique des nations 2021. C’est en septembre 2014 que la Caf, alors dirigée par Issa Hayatou, avait attribué l’organisation de la Can 2019 au Cameroun. Il était question d’organiser une compétition avec 16 pays. Mais en juillet 2017, la nouvelle équipe de la Caf, chapeautée par le Malgache, Ahmad Ahmad, avait décidé de passer de 16 à 24 sélections pour la période de juin-juillet. Cette formule avait d’ailleurs été validée par les autorités camerounaises ; se disant aptes à tenir le pari. C’est l’Egypte qui avait organisé finalement la compétition car le Cameroun accusait un retard considérable. Après ce nouveau feuilleton, une question luit sur les lèvres de certains observateurs : le stade Paul Biya d’Olembé sera-t-il prêt le jour dit ? On attend…

Solière Champlain Paka

Sports, Une

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *