Can volley Dames Egypte 2019 : Les Lionnes croisent l´Egypte en demi-finales

La défaite 2-3 face au Kenya, les rétrogradent à la 2e place au terme du 3e et dernier match de la poule B hier au gymnase du 6 octobre.

C´est avec le statut de leader de la poule B, avec un léger avantage pour les Lionnes, celles-ci ayant marqué plus de points, qu´elles rencontraient leur dauphin, hier après-midi au gymnase du 6 octobre. Une rencontre pour les formalités, les deux formations étant déjà qualifiées, deux victoires chacune, mais importante pour le classement final dans le groupe. Avec cette défaite, les Lionnes terminent à la deuxième place, et affronteront l´Egypte, premier de la poule A, demain en demi-finale de la Can 2019. Les Harambees Stars ont eu raison des Lionnes, lors du 3e et dernier match de la poule B, hier au gymnase du 6 octobre, et se retrouvent à la première place au classement du groupe.

Il aura fallu cinq sets pour déterminer le vainqueur de cette rencontre, riche en suspense. Les Kenyanes n´ont pas tremblé face aux lionnes, en l´emportant 3 sets à 2, au terme d´une rencontre que le Cameroun a contrôle durant les deux premiers sets. Il n´y n’aura pas eu de round d´observation pour les deux équipes, animées par la ferme détermination de faire un parcours sans faute à ce stade de la compétition. Comme des Lionnes blessées, elles vont se jeter sur leur proie d´entrée de jeu du premier set. Le dispositif fonctionne à merveille, avec les prises de risque aux filets qui portent leurs fruits. Christelle Nana et ses coéquipières déroulent le jeu, et prenne définitivement le contrôle et prennent le premier set 25-18. Elles remettront ça lors du second, plus agressives, avec une avance considérable, face à des kényanes qui tarderont à trouver leurs repères sur le parquet, multipliant les temps-mort, pour casser le rythme.

C´était sans compter sur la rage des Lionnes, engagées à confirmer leur suprématie, face à un adversaire, qui avait longtemps régner sur l´échiquier continental. Les filles du coach Jean René Akono, ne baissent pas la garde, rassurantes, elles accentuent la pression, et ne laisseront aucune chance à l´adversaire, avant de décrocher le set 25-16. L´inattendu va se produire au set, après une domination camerounaise, celles-ci vont relâcher, ce qui permettra aux Harambees Stars, de prendre l´avance 17-20. En dépit du retour des camerounaises 21-21, les kényanes réussiront à prendre le set 25 27 au terme d´un chassé-croisé, puis le 4e 28-30, avant de conclure au tie-break 11-15. Les Kényanes seront opposées au Maroc, deuxième de la poule A.

Moise Moundi

Sports, Une

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *