C’est vendredi : Un académicien nommé Paul Biya

Chez nous, c’est le Roi-président qui donne le tempo. C’est le maître des horloges, nous diton. C’est même lui qui inspire (quand l’envie lui vient)…

Editos