Championnat : La zone anglophone savoure son 2ème titre

Après Tiko United en 2009, il a fallu attendre 11 ans pour voir Public work department (Pwd) de Bamenda monter sur le podium.

Coton sport de Garoua a dominé le championnat du Cameroun pendant de longues années. Structurés avec un projet de jeu en nette progression, les galactiques du Nord se sont faits un nom tant sur le plan national qu’international en faisant face aux géants africain à l’instar d’Al Ahly d’Egypte. Mais en 2009, Tiko United met fin à cette hégémonie. C’est le but égalisateur d’Aké David, intervenu à la 80ème minute face à As Matelots, qui avait permis aux « Samba Boys » de soulever le trophée à trois journées de la fin du championnat. L’équipe du Sud-Ouest remportait ainsi le 50ème championnat national du Cameroun ; son premier de l’histoire. Le club de Tiko n’avait malheureusement pas fait long feu en Ligue des Champions.

La suite de l’histoire était tumultueuse. De difficultés en difficultés, l’équipe s’est vue reléguer en deuxième division en 2014 ; et la ligue régionale du Sud-Ouest par la suite. Jusqu’à ce jour, le champion 2009 de l’Elite One se bat pour revenir en Elite. Il a donc fallu attendre 11 ans pour voir un autre club des régions anglophones décrocher le titre de champion du Cameroun ; une fois de plus, devant Coton sport de Garoua. Les Abakawa Boys n’ont pas eu un début de saison tranquille. Relégué en Elite Two la saison dernière, le club a réussi à se maintenir à la surprise générale. Le symbole était fort éloquent ; c’était le retour en grâce d’un champion en devenir. Pwd de Bamenda est l’un des anciens clubs du pays. Fondé en 1962, le club joue et perd en 1967 sa première finale de la Coupe du Cameroun face au Canon sportif de Yaoundé. Douze ans plus tard (1979, Ndlr), les Abakwa Boys perdent pour une deuxième fois, la finale face à Dynamo de Douala.

Spécialiste des montées et des descentes, Pwd quitte le championnat d’Elite en 2005 pour la Ligue régionale du Nord-Ouest. C’est en 2016 que les BleuBlanc retrouvent l’Elite Two ; une saison très compliquée. Mais la saison suivante, l’équipe se métamorphose avec des ambitions claires : retrouver l’Elite One. Une mission accomplie car le club du président Pascal Abunde retrouve l’Elite One a l’issue de la saison 2017/2018. Depuis sa création, PWD va connaitre sa deuxième expérience sur le plan continental. Grâce à sa troisième place acquise à l’issue de la saison 2013, le club avait pris part à la Coupe des confédérations en 2004. Exempt lors du tour préliminaire, les Abakwa Boys avaient éliminé le Tout puissant Mazembe de la Rd Congo avant de chuter en huitième de finale aux tirs au but face aux sénégalais d’As Douanes. « P », est en route pour une nouvelle aventure.

Solière Champlain Paka

Sports, Une

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *