Cinéma : Accroitre la visibilité des acteurs sur le net

Initié par Wikimedians of Cameroon user group, WikiCiné a pour objectif de produire des articles sur les professionnels du 7ème art camerounais pour Wikipedia.

Brigitte Massan à Biroko est un des visages féminins du grand et petit écran camerounais depuis une décennie. Au hasard dans la rue ou sur les réseaux sociaux, lorsque vous évoquez « Bertha la folle » personnage du téléfilm « Silence on joue » » diffusée dans les années 90 sur la Crtv, les visages s’éclairent. Celle qui joue « Tante Rim » dans « Le blanc d’Eyenga1 » de Thierry Ntamack suscite toujours autant l’admiration.

Le 14 mars, elle était une des invités du talk organisé par Georges Fodouop, co-fondateur de Wikimedians of Cameroon user group. C’était dans le cadre du lancement de WikiCiné Cameroun. Ce projet veut améliorer la présence des professionnels du cinéma camerounais tout domaine confondu sur l’encyclopédie libre Wikipedia.
« Aujourd’hui nous allons de plus en plus sur internet pour rechercher des informations sur des événements, des personnes ou des œuvres. Les professionnels du cinéma ont souvent des œuvres inconnues au-delà de leurs frontières immédiates. WikiCiné ouvre les portes à l’encyclopédie du savoir cinématographique au Cameroun « , explique Georges Fodouop.

En ce mois de mars un accent particulier a été mis sur les femmes. Ainsi, autour de Brigitte Massan à Biroko étaient réunis des profils divers et non des moindres. L’actrice Tatiana Matip, la réalisatrice Yolande Ekoumou Samba, la promotrice du festival de films de femmes « Mis Me Binga », Evodie Ngueyelie, la directrice du Cinéma numérique ambulant, Stéphanie Dongmo, la directrice de production, Elise Kameni, etc. Elles ont partagé leur expérience du monde du 7ème art et salué l’initiative de WikiCiné qui mettra encore plus de lumière sur le travail des professionnels du cinéma.

La démarche de Wikimedians of Cameroon user group consistera à organiser des ateliers pour la collecte d’informations. »Nous allons organiser deux sessions d’ateliers de création d’articles et de télé versement des photos », a souligné Georges Fodouop. Groupe de la Fondation Wikimedia au Cameroun créer pour soutenir la collecte et la diffusion du contenu libre, wikimedian of Cameroon user group n’est pas à son premier projet du genre. Il a par exemple mis en place WikiKwatt pour la création d’articles sur les principaux quartiers de Yaoundé.

Elsa Kane

Culture

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *