Cinéma : Ecrans Noirs reporté en octobre

A cause de la Covid-19, le festival ne se tiendra pas comme il est de coutume ce mois de juillet. L’appel à films a aussi été prolongé au mois d’août.

L’annonce est de Bassek Ba Kobhio, le délégué général du Festival Ecrans Noirs. Il a donné un point de presse jeudi soir via les médias sociaux officiels du festival. Prévu du 11 au 18 juillet, le festival est reporté deux mois plus loin à fin octobre : du 31 octobre au 7 novembre 2020. En cause, la Covid-19 qui sévit dans le monde et au Cameroun. Ecrans Noirs accueille des professionnels de tous les horizons et actuellement dans plusieurs pays, les frontières sont encore fermées et les voyages vers l’extérieur limités.

Prévu du 11 au 18 juillet, le festival est reporté deux mois plus loin à fin octobre : du 31 octobre au 7 novembre 2020. En cause, la Covid-19 qui sévit dans le monde et au Cameroun. Ecrans Noirs accueille des professionnels de tous les horizons et actuellement dans plusieurs pays, les frontières sont encore fermées et les voyages vers l’extérieur limités. Ces délais permettent une meilleure coordination, d’autant que l’appel à films a été prolongé jusqu’à fin août. Une aubaine pour les réalisateurs et scénaristes. L’appel à candidature pour le concours du scénario de l’Afrique Centrale et du concours du scénario du Cameroun se poursuit également jusqu’au 30 août. Organisé en partenariat avec le Goethe Institut Cameroun, le concours « 10 jours pour 1 film » portera cette année sur le Thème :
« Confiné ». Ici aussi les délais d’envoi de candidature sont le 30 août.

Innovations
Des originalités sont apportées chaque année au festival. Avec le boom des web séries, Ecrans Noirs lance la compétition web série. Elle concerne uniquement les productions camerounaises. Autre innovation, l’opération « Screen Kid » qui vise l’initiation des enfants de 4 à 13 ans au cinéma. L’opération commence dès les premières semaines d’août. Cadre de rencontre, de découverte et de formation, Ecrans Noirs c’est aussi une plateforme de réflexions avec un colloque sur le thème :
« Crise de cinéma, cinéma en crise : la Covid-19 et les opportunités de réinventer le 7è art africain. ». Les chercheurs et autres professionnels du cinéma peuvent soumettre des résumés jusqu’au 30 août. Les inscriptions au Marché du film : « Production et coproduction en Afrique Centrale » seront clôturées le 30 septembre.

Elsa Kane

Culture

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *