Culture : Des reines pour le développement humanitaire

Une rencontre sous le thème : « Reines et princesses, facteurs de développement pour une cohésion sociale », s’est tenue la semaine dernière à Yaoundé.

Valoriser la culture traditionnelle au niveau national et international autour des activités de développement économique, des valeurs socioculturelles, sanitaires, éducatives et environnementales. Voilà les objectifs visés par l’association Cercle Mondial des reines et princesses (Cemorep). Ces reines et princesses se sont rassemblées le mercredi 24 juillet 2019, à l’occasion de la première édition de leur rencontre. C’était à la salle de la Délégation régionale de la promotion de la femme et de la famille.

Au cours de ces assises, un accent a été mis sur des séances d’échanges portant sur l’élaboration d’une meilleure organisation de l’association. Placé sous le haut patronage du ministère de la Promotion de le Femme et de la Famille, le Cemorep a également essayé de mettre en réseau des activités régaliennes des reines et princesses portant sur les aspects socioculturels, économiques, monétaires et humanitaires. Pour cette première édition, les reines et les princesses du Cameroun sont la cible principale afin d’étendre la vision et sur invitation, quelques femmes et filles vont se joindre au groupe.

La politique de ces femmes royales est de construire cette initiative avec des personnes motivées, engagées et vraiment intéressées. « Dans tous les royaumes, les reines sont des personnes qui regroupent les conseils de la politique. Le rôle d’une reine est d’abord d’assister le roi, de conseiller la communauté, elle est l’intermédiaire entre celle-ci et le roi. Elle participe également à la prise de décision dans un royaume », déclare une reine. À cet effet, un congrès mondial des reines est annoncé au Cameroun en novembre 2019. Il va regrouper les reines du Cameroun, de l’Afrique et celles du monde entier.

G.A.M et Marie Laure Mbena (Stagiaire)

Culture, Une

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *