Dr. Philémon Nsem Arrey : “L’une des conséquences peut être l’infertilité”

Le gynécologue-obstétricien parle des conséquences d’une mauvaise hygiène menstruelle chez la femme.

Quelle est l’importance d’une hygiène menstruelle ?
L’hygiène menstruelle consiste à porter des serviettes hygiéniques chez les femmes qui voient leurs règles à l’âge de procréation. Les plus jeunes et les femmes ménopausées ne sont pas concernées. L’hygiène pendant la période des menstruations consiste à porter des garnitures qui vont protéger les saignements de la femme contre les germes extérieurs. En quelque sorte, c’est une barrière qui empêche le contact des germes vers l’appareil génital de la femme. Il faut que ces serviettes soient utilisées avec précaution pour ne pas exposer l’environnement et la communauté. Les saignements lors des menstruations sont constitués de saleté. Ainsi, si les femmes ne se protègent pas, elles attirent des germes qui peuvent causer des complications. C’est pour cela qu’il est important de porter des garnitures pour ne pas augmenter les risques de contamination. Le sang est un liquide où les germes peuvent facilement se reproduire et créer des complications chez les dames.

Quels sont les risques liés à une mauvaise hygiène menstruelle ?
La mauvaise hygiène peut avoir de conséquences très désastreuses chez la femme. Elle peut attraper des infections ascendantes. Car, pendant les règles, le col de l’utérus est ouvert. Pendant les règles, elle peut avoir des infections au niveau du vagin, ce qui va provoquer une inflammation du vagin ou encore une inflammation de la vulve qui va se manifester par des démangeaisons et des pertes blanches. Si ces premiers signes ne sont pas pris en compte, les complications vont évoluer vers l’utérus. Cela pourrait provoquer une infection au niveau de la cavité endométriale. Cela se propagera ensuite vers les trompes pour provoquer une inflammation du col de l’utérus. Avec le temps, cela peut causer des grossesses extra-utérines rompues. La plupart de ces grossesses sont les conséquences des infections qui ont été mal traitées des années auparavant. Par négligence, l’infertilité peut aussi être l’une des conséquences d’une mauvaise hygiène chez la femme. Au niveau de l’environnement, les personnes qui sont en contact de ces serviettes souillées courent le risque d’être infectées elles aussi. Si par exemple, la femme est séropositive ou à l’hépatite B ou C, ceux qui sont en contact de ces objets peuvent être tous infectés.

Quelques conseils pratiques pour une bonne hygiène ?
Les femmes doivent porter des sous-vêtements en coton. Elles doivent régulièrement changer les serviettes hygiéniques lorsque ces dernières sont souillées. Il faut également prendre des dispositions pour ne pas exposer son entourage. Par exemple, il faut disposer ces serviettes dans des plastiques et bien les sceller. Peutêtre les jeter dans un fossé. Mais il faut faire attention. On peut aussi choisir de bruler ces serviettes après leurs utilisations. Je conseille aux femmes de changer leurs serviettes à chaque fois qu’elles ressentent le besoin.

Propos recueillis par Vicky Tetga

Santé

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *