Easther Mayi Kith : Le « Hemlé » dans l’esprit

La joueuse de Montpellier fait preuve d’un fighting-spirit, démontrant qu’elle est une valeur sûre arrivée au sein des Lionnes.

Elle est entrée en seconde période en lieu et place d’Estelle Laura Johnson lors du match d’au revoir des Lionnes indomptables hier, 14 mai 2019 au stade annexe n°1 de l’Omnisports. Easther Mayi Kith de par ses interventions musclées, combative, des tacles précis et une parfaite lecture de jeu en défense centrale, a su à sa manière intégrer cette équipe. Elle qui également faisait sa première apparition avec les Lionnes Indomptables, a aussi affiché quelques qualités de polyvalence. Elle a présenté des dispositions pouvant lui permettre de jouer également devant la défense, au milieu de terrain.

Cette dernière a affiché fort bien ses ambitions pour cette prochaine campagne : « tout d’abord je suis très contente d’être là. J’ai été bien accueillie, et maintenant sur le plan collectif, l’objectif, c’est d’aller plus loin qu’en 2015 et sur le plan individuel, c’est d’avoir quelques minutes pour pouvoir montrer mon jeu ». Née au Québec de parents camerounais, le 28 Mars 1997, elle a joué dans la sélection des U17 canadienne, avant de choisir de rejoindre la terre de ses ancêtres. Il y a quelques semaines à la faveur d’un transfert, elle a rejoint l’équipe de Montpellier, en France. Mais, n’a pas eu de temps de jeu avant la fin de la saison. Elle traîne une bonne réputation lors de son passage dans le championnat universitaire américain.

Alain Djeumfa, le sélectionneur des Lionnes Indomptables, aura l’embarras pour la charnière défensive centrale, avec quatre joueuses de valeur, à savoir la capitaine Christine Manie, Marie Aurèle Awona, Estelle Laura Johnson et Easther Mayi Kith. La concurrence sera rude au cours du dernier stage qui commence ce jour à Madrid, en Espagne. Mais, Mayi Kith a cet avantage d’être capable de jouer devant la défense, dans le rôle de récupérateur ; ce qui permettrait à Raïssa Feudjio de faire valoir son talent, et sa puissance en position avancée. Easther Mayi Kith, l’on devra s’habituer à ce nom chez les Lionnes.

A.C

Sports, Une

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *