Eliminatoires des Jeux olympiques Tokyo 2020 : Les Lionnes qualifiées pour le 4ème tour

Elles croiseront la Côte d’Ivoire à la prochaine étape, après avoir obtenu leur ticket bien que battues (1-2) hier par la Rdc à Kinshasa.

Les Lionnes Indomptables continuent leur chemin pour Tokyo 2020. Elles se sont qualifiées hier pour la 4ème tour éliminatoire des prochains Jeux olympiques. C’était au stade des Martyrs de Kinshasa à l’issue du match retour contre les Léopards de la Rd Congo. Ayant remporté le match aller par 2 buts à 0 jeudi dernier au stade Ahmadou Ahidjo, les Lionnes se sont fait peur hier contre les Congolaises. A la mitemps, les Congolaises avaient déjà rétabli l’équilibre : 2-0. Deux buts inscrits par Isabelle Diakiesse Kaluzodi (15ème) et le second par Marlène Kassaj Yav (39ème). Nchout Njoya Ajara, n’avait pas encore dit son dernier mot, puisqu’avec l’égalité (2-2) sur les deux rencontres, l’on filait vers les tirs aux buts. L’attaquante de Valerenga (D1 en Norvège) a repris de la tête un centre en retrait d’Alexandre Takounda, pour tuer les espoirs congolais. A 2-1, il fallait désormais deux autres buts aux Congolaises pour que le Cameroun soit éliminé. Mais, le temps était parti. En plus, les Camerounaises avaient pris le contrôle du match.

Les deux buts concédés justifiaient un début de match en fanfare des Congolaises, qui profitaient de la fébrilité défensive des Lionnes Indomptables. L’équipe du Cameroun est d’ailleurs passée à côté de cette première mi-temps, comme l’a reconnu Alain Djeumfa, le sélectionneur des Lionnes : « On n’a pas bien commencé le match. Les filles étaient timorées en début de match. Je ne sais pas pourquoi. Ce sont des situations de jeu qui arrivent. Elles ont voulu jouer comme si elles menaient au score ». Chaque équipe a d’ailleurs eu sa mi-temps. Revenues des vestiaires, c’est une équipe transfigurée du Cameroun qu’on a retrouvée sur le terrain, dominant son adversaire techniquement, tactiquement et territorialement. Sur le plan athlétique, les Congolaises avaient perdu de la fraîcheur physique, contrairement aux Lionnes, plus en verves.

Alain Djeumfa, que nous avons pu joindre à la fin du match, analyse : « La clé de ce match, ce sont les remplacements. On a lu le jeu. On a fait des remplacements et on a joué notre football en deuxième mi-temps. En première mi-temps, les filles étaient un peu gênées par la complaisance des arbitres qui ne sifflaient pas correctement. On a été patient et on a juste jouer notre jeu. Avant de marquer ce but, on a raté une occasion. On a été ensuite largement au-dessus des Congolaises sur le plan athlétique. Si on était allé à la mi-temps à zéro but partout, c’était terminé pour les Congolaises. Même si elles marquaient un 3ème but, on n’avait pas de problème », nous a confié le technicien. Et dans les réglages d’Alain Djeumfa, l’on a vu Catherine Bengono remplacer Ejangue Siliki, une défenseuse centrale. Falone Meffometou est revenue dans l’axe central pour jouer avec Estelle Johnson. Colette Dzana est passée arrière droit, tandis que Bengono occupait le flanc gauche défensif.

Les positions se sont équilibrées au milieu de terrain, et les Lionnes ont pris le contrôle du match. Grâce à ce but de Nchout à l’extérieur, le Cameroun affrontera la Côte d’Ivoire entre le 4 et le 12 novembre 2019, avec le match aller à Abidjan. « Seul le Cameroun est encore en course parmi les pays qui étaient en Coupe du Monde (le Nigeria et l’Afrique du Sud éliminés). La Côte d’Ivoire est un gros morceau aussi. Mais, qu’on connaît très bien et on va se préparer en conséquence. On aura le retour d’Aboudi Onguené, qui est importante pour l’équipe. Elle avait été suspendue pour deux matchs et la décision de la Fifa est sortie lundi soir. Elle sera là et c’est un plus sur le plan offensif », a indiqué le coach Alain Djeumfa. Les Lionnes quittent Kinshasa ce jour à 14h pour passer la nuit à Addis-Abeba. Elles arriveront à Nsimalen demain jeudi à 14h. Toutes les huit professionnelles ont repris les vols hier pour regagner leurs clubs en Europe.

Achille Chountsa

Sports

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *