Etoudi, le toast de la mort

ien ne les arrête. Comme si les malheurs de tout un peuple nourrissaient leur égo, comme si la décrépitude de la nation lubrifiait leur désir…

Editos