Football d’Elite : Deux sponsors frappent à la porte

Selon Franck Happi, le président du Syndicat des clubs d’élite du Cameroun (Sycec), ils seront dévoilés dès qu’il y aura de la visibilité sur la prochaine saison.

A près le départ en sourdine de Mtn, le championnat d’Elite pourrait voir débarquer la saison prochaine, deux gros sponsors. Ils sont déjà alignés et les montants connus à en croire le président du Syndicat des clubs d’élite du Cameroun (Sycec), Franck Happi. Il l’a fait savoir le vendredi, 14 mai 2020 au cours d’un entretien avec nos confrères de radio sport info (rsi). L’identité de ces structures sera dévoilée dès qu’il y aura de la visibilité sur la prochaine saison. Si une telle annonce s’avère concluante dans les prochains mois, les clubs auront de quoi améliorer leur condition au cours de la saison.

Dans cet entretien à bâton rompu, il est revenu sur la décision de l’arrêt du championnat. Pour lui, l’arrêt du championnat était une décision intelligente. « Nous sommes dans un pays où nous avons déjà des problèmes de santé publique. Le football est dérisoire face à tout ça. Même si on joue sans défibrillateur, ce qui est en soi un tort, au moins, en cas de problème sur un terrain, vous étiez assurés. » Et d’ajouter : « Une assurance que nous n’avions plus avec l’arrivée du coronavirus puisque dès que l’Oms a déclaré cette maladie comme une pandémie mondiale, les assurances au Cameroun ont dit qu’elles se désengageaient de tout. » La fédération camerounaise de football (Fécafoot) a donc privilégié selon de nombreux acteurs, la santé des joueurs, au jeu. Le championnat s’est arrêté en queue de poisson en consacrant Pwd de Bamenda.

En fin de mandat à la tête de l’Union sportive de Douala, Franck Happi a salué la qualité du championnat organisé par le Comité technique transitoire (Ctt) : « La compétition que nous avons eue est de grande qualité. Nous voulons avoir une compétition d’une qualité encore meilleure l’année prochaine. » Sera-il encore à la tête des vert-blanc de Douala la saison prochaine ? Bien malin celui qui pourra prédire l’avenir. Toujours est-il que le mandat du « boss » est expiré : Je suis en fin de mandat et ma succession à la tête de l’Union de Douala est ouverte. Que tous ceux qui souhaitent postuler, soit ils me voient soit ils voient le président du conseil des sages. Ça se fait par adoubement. C’est un fonctionnement typique de l’Union. Généralement le premier adoubement c’est le président sortant ».
Union a frôlé la descente l’année dernière. Pour la saison 2019/2020, l’équipe de Douala a terminé à la 8ème position avec 39 points en 28 journées.

Solière Champlain Paka

Sports, Une

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *