France 2019 : Tout n’est pas perdu pour les Lionnes

Elles peuvent encore se qualifier pour les 8ème de finales de cette Coupe du Monde, malgré leur deuxième défaite (1-3) concédée samedi dernier face au Pays-Bas.

Pour leur deuxième sortie en Coupe du Monde France 2019, les Lionnes Indomptables ont été battues par les Pays-Bas, champions d’Europe sur le score de 3 buts à 1 samedi 15 juin 2019 dernier au stade du Hainaut de Valenciennes. C’est une équipe des Lionnes Indomptables qu’on a découverte avec une nouvelle organisation de jeu. Malheureusement, elles ont tout donné sur le terrain, mais ont commis des erreurs vite exploitées par les Néerlandaises. Les championnes d’Europe ont ouvert le score par Miedena (41ème).

Ce qui a eu le don de révolter les Lionnes pour obtenir l’égalisation deux minutes plus tard par Gabrielle Aboudi Onguené (43ème). De retour des vestiaires, les Camerounaises ont été surprises par un deuxième but néerlandais par Bloodworth (48ème). Les Lionnes ont répliqué, passant parfois à côté de l’égalisation. Miedena (85ème) a tué les espoirs des Camerounaises en inscrivant le 3ème but des Pays-Bas, son doublé de la partie, qui lui vaudra d’ailleurs le titre de meilleure joueuse du match. Deux matchs, autant de défaites ; un but marqué contre quatre encaissés. Tels sont les statistiques des Lionnes Indomptables en ce moment à cette Coupe du Monde France 2019.

Malgré ces deux défaites dans le groupe E, les Lionnes Indomptables ne sont pas encore éliminées de la compétition. Elles ont encore une chance de se classer meilleures 3ème parmi les quatre pays qui seront repêchés pour le deuxième tour. Elles ont un dernier match contre la NouvelleZélande jeudi prochain au stade de la Mosson, à Montpellier, là où elles avaient perdu contre le Canada d’entrée de jeu, le 10 juin dernier. Les Camerounaises devront impérativement battre la Nouvelle-Zélande pour avoir les trois points, en attendant la fin du premier tour dans les autres groupes pour voir si elles peuvent prétendre à une qualification ou pas.

Gabrielle Aboudi Onguene, l’attaquante des Lionnes, parle de cette défaite contre les PaysBas, et est consciente que, quelque chose peut se produire en cas de victoire au dernier match de groupe : « A la mitemps, le coach nous avait prévenu qu’elles allaient réagir. Mais, nous n’avons pas été assez concentrées pour les empêcher de marquer. De l’autre côté, nous n’avons pas réussi à marquer. Quand on a une action, il faut la concrétiser. En Coupe du Monde, ça ne pardonne pas. Cela va être compliqué de se qualifier, mais ce n’est pas infaisable. Nous allons chercher au fond de nous les ressources pour y arriver ». Estelle Laura Johnson, défenseur centrale des Lionnes, estime que par orgueil, il est question pour ses coéquipières et elles de remporter le dernier match contre les Football Ferns de Nouvelle-Zélande. « Le football est peut-être cruel, parfois. Mais nous n’avons pas démérité. Le score ne reflète pas vraiment la physionomie de cette rencontre. Cependant, le résultat est là, nous avons perdu. Il nous reste un troisième match contre la Nouvelle-Zélande. Et par fierté, tout d’abord, nous devons le gagner », a-t-elle confié.

Fatma Samoura dans le vestiaire des Lionnes
Les Camerounais n’oublieront pas si vite, les frustrations dont elles ont été l’objet de la part de l’arbitre australienne de ce match de samedi dernier, avec des fautes sur des Lionnes non sifflées. Alain Djeumfa, le sélectionneur national, l’a relevé après le match. Selon nos informations, Fatma Samoura, la secrétaire générale de la Fifa est allée aux vestiaires des Lionnes pour consoler les joueuses à la fin du match, en leur présentant les excuses de l’institution qu’elle représente. Les Lionnes Indomptables sont rentrées à Montpellier hier, en début d’après-midi. C’était une journée de repos et de massage pour toutes les joueuses ayant des bobos. Il est prévu dans leur programme de ce jour, en matinée, une séance vidéo pour revoir le match contre les PaysBas et préparer la correction des erreurs commises et dans l’après-midi, une séance d’entraînement.

Achille Chountsa

Sports, Une

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *