Hommage : Journalistes et photographes célèbrent J.J Ewong

Les deux corporations ont disputé un match amical de football jeudi dernier, au centre technique de la Fécafoot, à Odza.

Le stade du centre technique de la Fécafoot, au quartier Odza, à Yaoundé a servi de cadre une rencontre de football amicale entre les journalistes de sports et les photographes du même domaine. Ce n’était pas une rencontre de football ordinaire. La corporation à travers un match amical de football, a voulu rendre un hommage à Jean-Jacques Ewong, celui que beaucoup de gens considèrent comme un monument de la photographie, décédé le 11 février dernier à Yaoundé. « J’était un passionné de football. Rien de plus beau que de lui rendre hommage à travers un match de football. C’est notre façon à nous, journalistes et photographes sportifs de lui montrer toute l’attention que nous avons pour lui », confie Elie Thierry Ndoh, journaliste. Ceci en attendant le début des obsèques de Jean-Jacques Ewong, prévues le week-end prochain. Sur le terrain, journalistes et photographes se sont bien amusés. Les journalistes sportifs ont remporté le match par 4 buts à 3. Après un début de match plutôt serré entre les deux équipes, c’est la frappe cadrée de Arthur Awounou à la 21e minute de jeu qui a permis à l’équipe des journalistes sportifs d’ouvrir le score.

Seulement, à la 23e minute de jeu, les photographes reviennent au score, grâce à Nicodem Bouaza. Le score restera ainsi jusqu’à la mi-temps. A la reprise du jeu, Jean- Marie Nkoussa, de l’équipe des journalistes, va faire trembler les filets de l’équipe adverse. C’est l’euphorie dans les gradins. Les supporters de l’équipe de journalistes jubilent ce but qui leur donne l’avantage dans le jeu. Les journalistes vont prendre le large avec un 3ème but signé Lindovi Ndjio, rentré dès la deuxième mi-temps. Les Photographes réduiront la marque avant le 4ème but des journalistes. L’autre fait marquant de ce match a été la réduction du score de l’équipe des photographes à 4-3 par Morgan Bidias, le fils de Jean-Jacques Ewong. Malheureusement, ce ne sera pas suffisant pour venir à bout de l’équipe adverse. Le coup de sifflet final va intervenir sur ce score de 4 buts à 3 en faveur de des journalistes sportifs. Ce match s’est déroulé en présence des enfants de Jean-Jacques Ewong et d’autres membres de sa famille.

Murielle Tchoutat

Sports

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *