Jeux olympiques Tokyo 2020 : Dernière ligne avec Mireille Tchengang du Psg

26 Lionnes ont été convoquées pour le stage préparatoire au dernier tour qualificatif contre la Zambie dont le match aller est prévu le 5 mars prochain à Yaoundé.

Les Lionnes Indomptables sont à deux matchs pour arracher leur ticket de qualification pour les Jeux olympiques Tokyo 2020. Elles affrontent pour le compte du dernier tour zone Afrique la sélection zambienne de football féminin en aller et retour. Le match aller est prévu le 5 mars prochain au stade Ahmadou Ahidjo de Yaoundé. Le match retour étant programmé pour le 10 mars à Lusaka. L’Afrique n’a droit qu’à un seul ticket pour les Jeux olympiques. Toutefois, un match de barrage est prévu entre les perdants du dernier tour zone Afrique et celui de la zone Concacaf. Ce qui signifie qu’entre le Cameroun et la Zambie, l’équipe perdante devra croiser le Chili. Pour préparer cette dernière étape, Alain Djeumfa, le sélectionneur des Lionnes Indomptables, a convoqué 26 joueuses pour le stade qui a commencé hier, à Yaoundé.

Sur cette liste, l’on remarque la présence de 10 professionnelles et 16 joueuses évoluant dans le championnat local. La première curiosité de cette liste est la convocation de Mireille Vianelle Tchengang, milieu de terrain, qui évolue au sein de Paris Saint Germain en France. C’est sa première sélection au sein de l’équipe nationale du Cameroun. Elle sera la grande attraction de ce dernier stage qui conduira directement aux deux matchs aller et retour contre les Chipolopolo de Zambie. La deuxième remarque est le retour de Marie Aurèle Awona. La défenseuse centrale des Lionnes Indomptables avait disparu des radars depuis la fin de la dernière Coupe du Monde féminine de football disputée en France au mois de juin 2019. Selon nos informations, la Lionne Indomptable blessée, avait choisi de subir une opération. Il lui a fallu passer par la rééducation avant de reprendre les chemins des stades. La signature d’un contrat pour Madrid CFF en Espagne, est une preuve qu’elle a retrouvé son réel niveau de jeu.

La place de titulaire va s’arracher avec Alain Djeumfa. Le statut de professionnelle n’ouvre nullement la voie pour la place sur le terrain. « Les professionnelles, on les aura durant la période Fifa, qui court du 1er au 11 mars. C’est pour ça qu’on a programmé le match le 5 mars. Elles seront là dès les 29 février et ensemble, on va faire le groupe qui va affronter la Zambie. Chacune viendra prouver de quoi elle est capable, parce qu’il y a une concurrence avec les amatrices », avise le sélectionneur des Lions Indomptables, rassuré aussi par les performances de certaines joueuses locales, capables de rende satisfaction. « Il y a toujours des révélations. Au fil du temps, nous verrons ce qu’elles peuvent apporter lors du match », nous a confié Alain Djeumfa. Le sélectionneur des Lionnes ayant entrepris un chantier de reconstruction avec l’intégration des jeunes joueuses après la dernière Coupe du Monde, avec l’obligation des résultats en même temps.

Il a eu le temps de préparer celles qui peuvent être considérées comme des révélations au premier stage qui s’est déroulé à Akono du 3 au 14 février derniers. « C’était beaucoup plus un travail physique, parce qu’il fallait travailler sur le panel endurance force et les filles ont été réceptives », a indiqué le coach. Aucun mystère concernant l’équipe zambienne :
« On a des nouvelles de l’équipe zambienne. Mais pas les toutes dernières, parce qu’on devait observer un de leur dernier match et on n’a pas pu. Mais, avec les dernières images qu’on aura d’ici peu, on pourra avoir une très bonne idée de cette équipe, surtout qu’on l’a déjà affrontée deux fois. Elle pratique le football anglo-saxon et on mettra une stratégie en place », a expliqué Alain Djeumfa.

Achille Chountsa

Sports, Une

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *