“La justice a été rétablie” : Général Pierre Semengue, président de la Lfpc

La première chose, c’est de rendre grâce à Dieu, que les hommes puissent rendre la justice. Dans toute cette affaire, il fallait que la justice soit établie. J’avais promis lors d’une conférence de presse que j’irai jusqu’au bout. Les gens pensaient que j’allais agir comme un militaire. Je n’ai pas voulu agir comme un militaire, encore qu’un militaire doit rester dans la légalité. Donc j’ai voulu suivre les lois et les règlements, jusqu’au tribunal suprême, en matière de Sport. Le Tas a donné raison entièrement à la Ligue. La deuxième des choses, je voudrais que la Fécafoot prenne acte des décisions prises et que tout soit rétabli en bonne et due forme. Et qu’elle annule tout ce qui avait été fait à cet effet à savoir, la mise en place d’un Comité technique transitoire.

Il parait qu’on a même qu’on est en train de mettre sur pied une autre Ligue, avec les nouveaux textes de la Fécafoot. Donc tout ça est complètement annulé. Il faudrait même que je dispute avec la Fécafoot, parce qu’ils ont suspendu la ligue, y compris les clubs. Ça veut dire que les clubs étaient suspendus. Comment at-on alors organisé un championnat avec les clubs suspendus ? Voilà une autre chose. Donc je voudrais vraiment qu’on s’asseye avec la Fécafoot pour régler le problème, sans faire beaucoup de bruits. Ils ont perdu, ils ont perdu. Quand on perd un procès, on le perd dignement. Je suis prêt à relancer la saison. Il faudrait tout simplement que toute l’organisation soit très rapidement, mise sur pied.

Propos recueillis par A.C

Sports, Une

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *