Ligue des Champions : Les actes manqués d’Ums

Le plénipotentiaire du Cameroun au tour préliminaire de la compétition n’a pas réussi à concrétiser les maigres occasions qu’il s’est frayées.

Il y avait de la place pour une victoire d’Union des mouvements sportifs (Ums) de Loum dimanche dernier face à As Vita club du Congo à l’occasion du tour préliminaire de la Ligue des Champions africaine. C’est Brice Owona, l’ancien attaquant d’Apejes de Mfou, qui avait la balle de match à la dernière minute de jeu. Même le nombreux public y croyait. Sa frappe n’a malheureusement pas inquiété Lukong Bongaman, le gardien camerounais d’As Vita Club. Ce match nul (0-0) concédé au stade de Ngoa-Ekellé ne reflète véritablement pas la physionomie de la rencontre car l’équipe de Loum a été secouée par les congolais.
Le duo Mbabu Wangu et Kisinda Tuisila ont sorti le grand jeu. Intraitable au milieu de terrain et sur le couloir droit, ils étaient les dépositaires du jeu kinois. N’eût été la vigilance de Noah Ombolo Camille, Ums prenait la tasse. Il a réussi à rayer plusieurs face à face. Physiquement et techniquement absents, les poulains de Charlemagne Mbongo paient ainsi une impréparation selon certains supporters : « Je pense que Ums a fait ce qu’il pouvait au regard de l’improvisation dans la préparation. Ils ne prennent pas d’initiative.

Nos clubs doivent vraiment se professionnaliser », vocifère un supporter d’Union venu de Douala soutenir l’équipe du Moungo. Et d’ajouter : « On a eu l’impression qu’As Vita Club était à domicile. Il y avait de la sérénité, l’application et la souplesse dans leur jeu. Voilà toute la différence entre les deux championnats que ces équipes représentaient sur la pelouse ». La pelouse « asséchée » n’a pas facilité elle aussi la circulation de la balle. « On aurait dû arroser la pelouse avant le match. Elle avait l’air rude. La balle circulait à peine et rendait le spectacle moins attrayant et amorphe », explique un analyste sportif. Quoi qu’on dise, Union des mouvements sportifs de Loum n’a pas été ridicule. Joël Etogo et les siens ont mouillé le maillot afin de garder leur cage inviolable. « Je pense que l’essentiel a été fait.

Je ne m’attendais pas à une telle prestation d’Ums. On peut garder espoir pour le match retour », se satisfait Brice Noah. Il va donc falloir renverser As Vita à Kinshasa devant son public pour arracher sa qualification. L’attaquant des vert-jaune, Njui Tabi Ayuck, croit à une qualification car rien n’est perdu : « On a manqué un peu de chance aujourd’hui. On a eu des occasions qui n’ont malheureusement pas été concrétisées. L’Afrique sera surprise de notre prestation à Kinshasa lors du match retour. On promet arracher notre qualification au Congo ».  As Vita est l’une des meilleures équipes du continent. Conscient de son statut continental, les kinois disent avoir désormais une idée de leur adversaire. « On a bien joué. C’était une très belle rencontre face à Ums ici à Yaoundé. On va se remettre en question afin d’arracher notre qualification à domicile », confie Kisinda Tuisila, la star congolaise. Le match retour promet des étincelles.

Solière Champlain Paka

Sports

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *