Marc Debandt : “On veut construire un stade de qualité”

Le directeur de projet de construction du Complexe sportif d’Olembe fait le point sur l’évolution des travaux en un mois.

Nous étions ici le mois dernier (27 juin 2020). Entre ce moment et aujourd’hui, qu’est-ce qui a changé ?
Il y a la piste d’athlétisme. On est vraiment dans le dernier élément. La fondation est en place. Le contrôle de qualité est en train de s’achever. On ne peut pas négliger cette partie. On veut construire un stade de qualité, avec dans deux semaines la pose du revêtement de cette piste qui va démarrer. Cette zone sera vraiment dans la phase finale des finitions. Tous les sièges sont, pour la bonne partie, en place. La façade extérieure est finie. Maintenant, les travaux du stade, c’est surtout dans la zone tribune ; finition des éléments technologiques et vous avez pu voir que notre partenaire Optimum est déjà sur place, en train de faire des installations dans la zone de presse.

La dernière fois, vous évoquiez quelques soucis de connexion avec Eneo et Camwater. Où en êtes-vous ?
Ces soucis, en principe, sont plus ou moins résolus. Les engagements qui ont été faits par Eneo et Camwater sont en train d’être implémentés.

Sur la pelouse, on voit une partie verdoyante et l’autre, un peu moins. Qu’est-ce qui peut expliquer cela ?
On a une société spécialisée dans cette activité. Les gens travaillent sur cette pelouse chaque jour pour améliorer l’aire de jeu où il faut. On a commencé la pose du gazon sur cette pelouse au mois d’avril, mai. Chaque jour, on fait les ajustements nécessaires. Il est normal que ce gazon prenne du temps pour adhérer sur l’ensemble de l’aire de jeu. Tout n’a pas été piqué le même jour.

A quand la livraison de ce stade ?
On avait dit qu’autour du mois de novembre, on va commencer la réception des systèmes et il restera le planning.

Quelles sont les infrastructures qui seront réceptionnées ?
Là, il faut bien qu’on se comprenne. On parle des infrastructures nécessaires pour disputer les matchs de la Can. Il y a des infrastructures qui ne sont pas strictement nécessaires. Il y a par exemple, les magasins. Donc, s’il y a des priorités, elles vont être mises sur les infrastructures nécessaires pour accueillir la Can.

Et les stades annexes ?
Les tribunes des stades annexes sont presque terminées. Il reste les pistes d’athlétisme qu’on doit finir.

Et l’éclairage ?
En ce qui concerne l’éclairage, on a refait les calculs pour avoir des solutions conformes aux exigences Caf qui permet d’installer tous les postes d’éclairage à la passerelle intérieure. On n’a plus besoin de mettre les éléments au bord du stade. Donc, tout va être installé. Pour les stades annexes, les mâts sont déjà assemblés. On a commencé le montage du premier mât de 25m entre le stade principal et le stade annexe. Le gros mât sera monté en fin août début septembre.

Et les autres infrastructures, ce sera pour quand ?
En principe, tout cela fait partie de la structure du stade, avec le centre commercial. On travaille là-dessus. On a pu voir l’avancement fait dans la zone des cuisines. Les chambres de l’hôtel sont en train d’être construites et ça avance. Le centre commercial a des magasins qui ont pris forme. Il y a les premiers contacts qui sont faits avec des entreprises intéressées à ouvrir des magasins ici. Le plus tôt on a des souscripteurs, mieux on a le temps de satisfaire à leurs exigences pour effectuer des modifications assez tôt dans le projet. On commence à penser à cette troisième phase. Les études vont démarrer dans les semaines qui arrivent. Je crois qu’il est mieux de se concentrer sur le défi de la première phase et de faire qu’on puisse le relever à temps. Je crois que la prochaine fois qu’on aura un ballon, on va jouer un match sur cette pelouse.

Le revêtement extérieur. C’est pour quand ?
Nous nous concentrons sur les choses nécessaires. La peau de pangolin, nous sommes en train de travailler là-dessus. On a commencé avec un montage d’essai et dans les semaines à venir, on va attaquer cette activité.

Propos recueillis par A.C

Sports

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *