MMA : Ngannou Expédie son adversaire en 20 secondes

Le Camerounais a expédié son adversaire Jairzinho Rozenstruick dans le premier round d’un combat que le monde entier imaginait plus long.

Le monde du sport avait les yeux et les oreilles tournées vers Jackson ville, au sud-est des Etats Unis où l’Ultimate Fighting Championship (UFC) organisait une série de combat à huis-clos, après la longue période de confinement pour cause de coronavirus. Le combat le plus célèbre de cette levée de bouclier, c’était celui qui opposait le surinamien Jairzinho Rozenstruick au Camerounais Francis Ngannou dans la catégorie des poids lourds en MMA. Le boxeur camerounais n’a pas donné plus de 20 secondes de résistance à son adversaire, avant que l’arbitre ne vienne arrêter les hostilités et que les juges déclarent un Knock Out (KO). Après une longue attente pour savoir si l’adversaire de Ngannou pourrait se lever pour aller à l’hôpital sur ses pieds, les juges ont déclaré Francis Ngannou vainqueur par KO. Avant même que l’équipe médicale ne sorte avec son adversaire de l’octogone, le Camerounais a déclaré :
«Quand il a demandé à me combattre, je savais qu’il ne savait pas ce qu’il faisait. Il a des qualités mais il n’était pas prêt à affronter un gars comme moi. Il doit revoir plusieurs choses dans son travail avant de demander à affronter un gars comme moi ».

Le Surinamien qui comptait jusque-là 10 victoires en autant de combats avec 9 K.O, est celui qui a demandé à se frotter au Camerounais. Francis Ngannou avait perdu son combat en janvier 2018 contre l’Américain Stipe Miocip, qui lui aussi a été battu en novembre 2019 par Daniel Cormier qui détient la ceinture. Depuis que son équipe demande sa revanche, l’UFC n’a pas encore pu organiser de confrontation. En attente de combattants, Ngannou s’est dit prêt à combattre n’importe qui et c’est Jairzinho Rozentruick qui s’est déclaré candidat. Le Camerounais n’en n’a fait qu’une bouchée en 20 secondes, après une longue préparation : « Mes entraîneurs et moi avons travaillé pendant 15 semaines pour ce résultat », at-il laissé entendre après le combat. Cette autre victoire place encore Francis Ngannou dans les livres de records de la discipline. En effet, le Camerounais compte à lui seul 5 des 10 plus rapides victoires de l’histoire des poids lourds de MMA et Ngannou, avec ses 9 KO est classé 2ème des boxeurs UFC à avoir infligé le plus grand nombre de KO, après le Brésilien Thiago Santos, depuis 2015. Après cette autre victoire historique, le Camerounais espère que la Fédération mondiale va lui permettre de challenger le détenteur de la ceinture pour le titre de champion du monde.

David Eyenguè

Sports, Une

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *