Musique : 5 chansons d’amour qui ont traversé le temps

Des thématiques toujours d’actualité, une musique originale et recherchée ont inscrit ces titres d’artistes camerounais et africains dans le registre des classiques inoubliables.

Avec toi » de Marthe Zambo est un classique de la musique camerounaise. La chanson parait en 1979 dans le 2ème album de la chanteuse alors installée en France. Le titre rencontre tout de suite du succès. C’est une chanson d’amour aux paroles tristes mais à la mélodie irrésistible. Marthe Zambo parle d’une femme qui vient d’être quittée et supplie son amoureux de lui revenir en rappelant les bons moments passés ensemble. « Avec toi j’avais appris à partager/ Avec toi j’ai découvert une vie nouvelle/ Avec j’ai découvert l’amour et le bonheur/ Avec toi j’étais si bien », chante-telle dans ce qui reste l’un de ces plus grands succès. En 1992, le congolais Théo Blaise Konkou sort l’album « Nadia Soleil ». Le titre éponyme rencontre un succès continental. La voix de Théo Blaise Konkou est un pur régal, la rumba entraînante. La chanson raconte le coup de foudre d’une jeune africain à Paris ébloui par une beauté « ensoleillée ». « Elle ne m’a laissé que l’odeur de son parfum, elle a disparu », fredonne-t-il de cette voix suave qui a toujours su transporter les mélomanes.

Au Cameroun, cette chanson a été reprise par plusieurs artistes qui ont su apporter leur touche sans toutefois faire oublier l’original. Comme le public n’a jamais pu oublier « Tam tam » de la diva Sally Nyolo. Extrait de son album « Tribu » sorti en 1996, « Tam tam » est un chef d’œuvre acoustique, la voix de Sally Nyolo caresse comme le vent du soir. La chanson rencontre d’ailleurs un succès planétaire. Elle est chantée dans une langue eton d’une rare pureté. « Tam tam » est une chanson d’appel à l’amour. Ici, c’est la femme qui prend le devant et se tourne vers un homme aussi seul qu’elle pour l’inviter à construire un avenir. « O nne tegue sì, ma tegue yop / O nne tegue minga, ma tegue nyòm / O nne tegue madjang, ma tegue mdòm/ Man itam bia nying ni ane djuk bia yene », chante Sally Nyolo. 24 ans plus tard, la chanson transporte toujours autant.

En 1999 lorsqu’elle enregistre sa chanson « Notre Histoire », l’ivoirienne Pierrette Adams est loin de se douter que ce titre sera plébiscité par le public et ceci jusqu’au aujourd’hui. La chanteuse se lançait pour la 1ère fois dans le souk love. Extrait de son troisième album « Je vous salue Maris », « Notre histoire » va connaître un succès assez retentissant. Les paroles sont très bien écrites et toutes les générations peuvent se retrouver. C’est l’histoire d’une personne qui se réjouit d’avoir trouvé le véritable amour après des années de solitude. Sur les réseaux sociaux, les bals populaires, « Maïramdjo» du groupe kwaatal attire toujours des mélomanes et pas que des nostalgiques. Dans la pure tradition du « goumba galewa », elle donne la parole à un homme suppliant sa compagne de ne pas le quitter et il lui promet de la couvrir de cadeau somptueux. « Maïramdjo » offre une cadence endiablée. Le son des percussions, du « kalengou » fait tressaillir corps et cœur.

E.K

Culture, Une

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *