Musique : Gaby Shunt chante pour le vivre ensemble

L’Ep intitulé «Love Cameroon» diffusé depuis quelques semaines est un appel à la paix et une opposition à toutes les formes de violence.

D’abord il y a eu dans le septentrion, les attaques répétées de la secte islamistes Boko Haram qui ont causé de nombreux morts et déplacés. Puis, des incursions de rebelles centrafricains à l’Est ont ajouté une tache rouge sur le climat social au Cameroun. En 2016, la crise anglophone déclenchée dans les régions du Nord-ouest et du Sud-ouest avec son lot de morts, déplacées et incendies d’édifices rajoute des épines dans la fragilisation de la paix et de l’unité du pays. Il urge visiblement à tout point de vue de penser à des initiatives pour la consolidation de l’unité nationale. A côté du Grand dialogue national convoqué par le président de la République il y a quelques temps, l’association «Love Cameroon » a pensé à une toute autre initiative pour promouvoir le vivre ensemble. Une promotion qui passe par le canal de la musique. Et c’est Gaby Shunt qui prête de sa voix pour chanter la paix.

Dans le Vol 1de l’EP intitulé « Love Cameroon » disponible depuis quelques semaines, l’artiste sensibilise sur la nécessité de la préservation de la paix. Il promeut les valeurs du vivre-ensemble. Les titres des quatre chansons présents sur le Compact Disc sont d’ailleurs très évocateurs. Dans «Anglos Na Francos», l’artiste s’insurge contre ceux qui mettent à mal la stabilité de la République. /Arrêtez de trahir votre mère patrie/, chante-t-il. La deuxième piste « Bloodshed No More » est plus cadencée. La chanson est une exhortation à l’arrêt de toutes ces coulées de sang qui rapprochent l’apocalypse. Dans le vidéogramme de cette chanson déjà réalisée, Gaby Shunt appelle tous les Camerounais à militer pour qu’il n’y ait plus de violences, de guerres, de coups de feu, de meurtres. Ces mots sont inscrits en lettres de sang dans le clip. Le vidéogramme sur fond de musique disco présente en outre différents groupes sociaux culturels du Cameroun lors de festivals ou danses rituelles. De petites colombes blanches, symbole de paix et liberté, s’envolent dans le ciel vers la fin de la vidéo.

« One Love One people » et « One Love One People (Sing Along) » sont les deux derniers titres de l’Ep produit par l’association « Love Cameroon», avec à sa tête Gaby Shunt. L’objectif de cette association à travers ce projet est de promouvoir et renforcer le sentiment d’appartenance des Camerounais à une même nation par les œuvres d’art en général, et la musique en particulier. «On veut promouvoir et renforcer le respect des institutions républicaines à travers les œuvres artistiques ; soutenir toutes initiative artistique en général et musicale en particulier qui promeut l’amour de la patrie, la paix et la concorde entre les Camerounais et organiser les événements à caractère artistique et culturel à but non lucratif pour promouvoir le patriotisme, l’unité nationale, la paix et le vivre ensemble », détaille un membre de Love Cameroon. L’Ep Vol 1 n’est pas mis en vente. Il est tout juste diffusé.

Mathias Mouendé Ngamo

Culture

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *