Nationalité : Le Cameroun perd Auriol Dongmo

L’athlète qui détient encore le record du lancer de poids d’Afrique n’attend plus que quelques jours pour porter le maillot du Portugal dans toutes les compétitions internationales.

La nouvelle a été rendue publique ce week-end : Auriol Dongmo portera dorénavant le drapeau du Portugal lors des compétitions organisées par la World Athletics, l’instance mondiale de l’athlétisme. A partir du 26 juillet 2020, la native de Ngaoundéré (le 3 août 1990) au Cameroun sera officiellement la compatriote de Cristiano Ronaldo. Les autorités portugaises jubilent pour cette décision qui tombe après trois années de lutte pour s’arracher l’athlète. Dans un tweet qui a fait le tour des réseaux sociaux et déclenché une indignation de la presse spécialisée au Cameroun, on peut lire la nouvelle identité de l’athlète lanceuse de poids : Country, Portugal. Plus bas, on explique que Dongmo Mekemnang Auriol a porté la nationalité camerounaise jusqu’au 25 juillet 2017, date d’introduction de sa demande de nationalité portugaise. La même note explique que le processus de sa naturalisation a duré trois ans et qu’elle sera éligible pour sa nouvelle nationalité dès le 26 juillet 2020, selon les textes de la World Athletics, ancienne IAAF.

Le rôle trouble de la World Athletics
L’instance mondiale de la mère des disciplines sportives n’a pas joué franc jeu dans ce processus de changement de nationalité. Selon Charles Kouoh Kotte, le Secrétaire Général (SG) de la Fédération camerounaise d’athlétisme (FCA), l’instance mondiale a participé à un jeu trouble : « Ils nous ont simplement envoyé une note qui nous indique la date à laquelle nous allons perdre notre athlète, alors qu’ils ne nous avaient jamais signifié qu’un dossier y avait été introduit par la Fédération portugaise. Cette dernière aussi ne nous a pas du tout respectés ; elle s’accapare de notre enfant qui a fugué. Ce n’est pas normal. Chez nous les bantous, on peut bien voir son enfant aller « en mariage » ailleurs, mais c’est avec l’accompagnement des parents. Nous sommes saisis par la World Athletics pour légitimer une fugue de notre fille ; c’est un manque de respect. Cela se passe malheureusement avec la complicité de notre athlète qui n’a rien dit, ni demander un conseil à personne au Cameroun ».

Selon ces explications du numéro 2 de la FCA, Auriol Dongmo, l’athlète qui détient le record d’Afrique de lancer de poids, a été simplement volée par le Portugal avec la complicité des dirigeants mondiaux de la discipline. Une décision sans possibilité de revendications, ni de négociations pour quelques avantages ou récompenses de ses formateurs. Un transfert de professionnel avec zéro franc de primes de transfert, et zéro indemnité, ni clause pouvant calmer les dirigeants camerounais. Un processus de naturalisation pendant la période où l’athlète bénéficiait de la bourse olympique au nom du Cameroun. Finaliste aux Jeux olympiques de Rio au Brésil, Auriol Dongmo Mekemnang s’entraînait au Portugal depuis lors, avec une rémunération boursière qu’elle a régulièrement touchée au nom du Cameroun, alors qu’elle avait déjà introduit son dossier pour devenir Portugaise.

Une introduction qui, selon la World Athletics, suspendait d’office sa nationalité camerounaise. Pire, selon un autre spécialiste de la discipline au Cameroun : « Elle s’est engagée dans plusieurs compétitions avec son passeport camerounais, alors qu’elle savait bien qu’elle ne l’est plus. La dernière, c’est aux Championnats du monde de Doha en 2019 ». On se souvient alors, que l’athlète était arrivée en retard à la compétition et n’y avait donc pas pris part, officiellement pour arrivée tardive. « Aujourd’hui, on sait que c’était une manigance de ses nouveaux dirigeants, dont son coach du Sporting Portugal. Lui plus que d’autres, savait qu’Auriol ne pouvait pas prendre part à cette compétition avec le maillot du Cameroun alors que le processus de sa naturalisation était déjà engagé », nous a précisé notre source. Le Cameroun vient donc de perdre une autre athlète qui a été deux fois médaillée d’or aux Championnats d’Afrique et deux fois médaillée d’or aux Jeux africains. L’athlète qui détient le record africain de lancer de poids est dorénavant Portugaise.

David Eyenguè

Sports, Une

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *