Nécrologie : Mbom Ephraim est mort

Le droitier arrière gauche des Lions Indomptables du Cameroun au Mondial Espagne 1982 a rendu l’âme hier matin, 20 septembre 2020 à son domicile à Douala.

« Allo ! Je t’appelle ce matin pour t’annoncer une mauvaise nouvelle. Je suis désolé de te faire commencer la journée par ça. Mbom Ephraim vient de décéder aux environs de 5h. Nous sommes allés déposer son corps à la morgue de l’hôpital de la Garnison Militaire à Douala », nous a annoncé Edmond Enoka, lui aussi ancien Lion Indomptable de cette épopée du premier Mondial de football auquel a pris part le Cameroun, qui avait connu une performance honorable de l’Afrique. Le vieux Lion Edmond est inconsolable, sa voix tremble toujours au moment où il raccroche au bout du fil. De nombreux autres appels relancés sur l’un ou l’autre de ses téléphones n’ont pas eu d’interlocuteur. La ligne sonnant toujours occupée.

Mbom Ephraim Marie s’en est donc allé, définitivement, éternellement ! Celui que les réseaux sociaux avaient envoyé à l’au-delà il y a un an (le 26 avril 2019), nous disait-il encore le lendemain : « Ils veulent me tuer maintenant pourquoi ? J’ai encore la CAN à voir en live dans les stades du Cameroun avant de partir. Je suis bien vivant, et je n’ai même pas des maux de tête. Vos affaires des réseaux sociaux-là, vraiment… ». Cette fois, ce ne sont pas les réseaux sociaux. C’est une tumeur qui l’a emporté. L’ancien joueur de l’Eclair de Douala, Léopard de Douala, Rail de Douala et Canon de Yaoundé n’a pas résisté à une tumeur qu’il trainait depuis quelques semaines au pied gauche.

Pourtant, l’on garde en lui des souvenirs marquant des trophées qu’il a remportés avec Canon de Yaoundé, le club où il a fait étalage de son immense talent de défenseur. Mbom Ephraim alignait alors au moment où il raccroche ses crampons, deux Coupes d’Afrique des clubs champions (1978 et 1980), l’actuelle Champions League africaine ; une Coupe d’Afrique des vainqueurs de Coupe (1979), l’actuelle Coupe de la Confédération ; cinq titres de champion du Cameroun avec Canon de Yaoundé (1979, 1980, 1982, 1985, 1986) ; trois trophées de Coupe du Cameroun, toujours avec Canon de Yaoundé (1978, 1983 et 1986) ; le tout couronné par le trophée de la CAN 1984, le premier pour le Cameroun. Décédé aux alentours de 5 heures du matin ce 20 septembre 2020, le droitier latéral gauche, passé par Rail Fc de Douala, Eclair de Douala, Léopard de Douala et Canon de Yaoundé où il a évolué pendant 13 ans, s’est éteint à l’âge de 66 ans.

David Eyenguè

Sports, Une

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *