Play-offs Ligue 2 : Le chassé-croisé de buts tourne en faveur de Renaissance

Avec un avantage de deux buts, l’équipe de Ngoumou s’est fait rattraper au score avant de battre As Fap (4-2) hier, au stade annexe n°1 de l’Omnisports à Yaoundé.

Le public venu au stade annexe n°1 de l’Omnisports hier pour vivre le match As Fap de Yaoundé contre Renaissance de Ngoumou a été servi avec une avalanche de buts. Au total sept buts à l’issue de la partie, dont cinq inscrits en première mi-temps, à l’occasion de ce match comptant pour la première journée des play-offs pour la montée en Ligue 1. C’est Renaissance de Ngoumou qui, de l’avis des observateurs, a failli payer le prix de la hargne de vaincre de son adversaire, mené à chaque reprise mais qui revenait toujours au score. Le 4ème but de Renaissance est arrivé un peu aux forceps alors que les deux équipes étaient à égalité, trois buts partout.

Hervé Eloundou Ngoko (60ème) venait de transformer le penalty accordé à As Fap pour alors égaliser. Quatre minutes après, As Fap concédait à son tour un penalty consécutif à une faute de main d’un de ses défenseurs dans la surface de réparation. Franck Kony Nsanget, le capitaine de Renaissance, a vu son tir détourné par Parfait Joël Angoa, le gardien de buts d’As Fap (64ème). Une partie de jeu comme le billard s’en est suivie, avec les défenseurs de Fap qui n’arrivaient pas à se dégager. Un de ces ballons mal repoussé a atterri sur le pied de Cédric Christophe Andjongo, le joueur de Renaissance, dont la frappe est allée mourir au fond des filets.

Les 26 dernières minutes plus cinq minutes de temps additionnel ont alors été chaudes, avec la détermination affichée des joueurs de Fap sur le terrain pour revenir au score. Le rideau défensif de Renaissance, va être un peu plus rigoureux pour repousser tous les assauts de Fap, jusqu’au coup de sifflet final.
Pourtant, As Fap avait réussi le plus difficile. Mené 0 but à 2 en moins de 20 minutes, avec un but de Claude Ngono Mbarga (17ème) et un autre de Freddy Atemengue (20ème), elle a réussi à réduire le score par Hervé Eloundou. Puis Fabrice Esso Ndoudoumou a salé l’addition cinq minutes après pour Renaissance.

L’on s’acheminait alors vers la mi-temps lorsque Christian Adonix Onguené a marqué le 2ème but d’As Fap. Ça faisait cinq buts marqués au cours de la première mi-temps et le spectacle promettait ; De retour des vestiaires les deux entraîneurs Stéphane Anicet Koung pour Renaissance et Alexandre Ndoumou de Fap, ont mis sur pied des stratégies qui n’ont pas tué la qualité de jeu, mais où l’on a eu droit à deux autres buts seulement en deuxième mi-temps pour un score de 4 buts à 3 en faveur de Renaissance de Ngoumou. Renaissance de Ngoumou, Panthère du Ndé et Léopard de Douala, tous vainqueurs de la première journée de ces playoffs pour la montée en Ligue 1, ont ainsi pris une bonne option pour la suite.

Achille Chountsa

Sports

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *