Prix Marc-Vivien Foé 2020 : Osimhen élu joueur africain de l’année en Ligue 1

Le Nigérian sociétaire de Losc a décroché sa toute première distinction individuelle avec 284 pts ; devançant l’Algérien de l’AS Monaco Islam Slimani.

Lille, six ans après le sacre de son compatriote, Vincent Enyeama en 2014. L´heureux élu décroche sa toute première distinction individuelle, au terme d´une belle saison, bien que stoppée pour cause d´épidémie de coronavirus. Le Lillois Victor Osimhen remporte l’édition 2020 du Prix Marc-Vivien Foé, remis au meilleur joueur africain de Ligue 1 de la saison, il succède à Nicolas Pepe. Le buteur nigérian qui a obtenu 284 points, devance l’Algérien de l’AS Monaco Islam Slimani 95 pts et le Marocain du Stade de Reims Yunis Albelhamid 89 pts. Deuxième Nigérian à être couronné joueur africain de l’année en ligue 1, le sixième joueur de Lille à obtenir ce trophée, confirmant un peu plus l’expertise du club nordiste en matière de recrutement de perles africaines. C´est au nord de la Belgique que Lille est allé dénicher sa pépite. Mais les premières lignes de l’histoire tumultueuse de Victor Osimhen s’écrivent bien plus au Sud.

Tout n´a pas été rose pour le benjamin d´une fratrie de sept enfants, lui qui a grandi au pied d’Olusosun, l’immense décharge de Lagos. Gamin, il accompagne sa mère au milieu d’interminables bouchons du trafic automobile pour y vendre quelques sachets d’eau et obtenir de quoi manger. Un quotidien déjà difficile qui se complique plus encore, quelques années plus tard, au décès de sa mère, puis son père se voit privé de son emploi. Il faut se serrer les coudes pour survivre. Andrew, son grand frère va tirer un trait sur ses rêves de carrière pour aller vendre des journaux. Victor quant à lui ne démord pas, tout bascule lors de la prospection des jeunes pas Emmanuel Amunike, alors sélectionneur national de -17 ans nigérian. Il va saisir sa chance et sera retenu par le sélectionneur pour disputer la Can 2015 de sa catégorie, où il termine meilleur buteur. L´aventure va continuer pour la Coupe du monde, au terme duquel, il sera l´artisan du sacre des jeunes nigérians lors de la coupe du monde de la même catégorie, dix buts à son marquoir.

Le prodige et pensionnaire de l´Ultimate Strickers Academy, attire les convoitises des clubs européens et c´est ainsi qu´il atterrit à Wolfsbourg en 2017, après un précontrat en 2016. Malheureusement les blessures et une adaptation compliquée en Allemagne, vont lui compliquer la tâche. A cela va s’ajouter la malaria lors de son séjour en Afrique, l´empêchant de participer à la préparation de début de saison. Les dirigeants du club allemand obligé de le prêter, c’est ainsi qu’il débarque à Charleroi où il retrouve sa forme pour une place de titulaire.

Charleroi négocie l´option d´achat et va débourser 3,5 millions et va revendre le joueur 15 millions d´euros à Lille, a la recherche d´un attaquant pour remplacer Nicolas Pepe. Le ton est donné dès son premier match face au Fc Nantes, réalisant un doublé avant de rééditer l´exploit face à Saint-Etienne. Le bilan de fin de saison, affiche 13 buts et 4 passes décisives en 27 matches. Le joueur qui fait aussi l’unanimité en dehors des terrains, il a été élu « Dogue de la saison » le 2 juin dernier par les supporters lillois.

Le classement complet du Prix Marc-Vivien Foé 2020 :
1 Victor Osimhen (Nigeria Lille OSC) – 284 pts
2 Islam Slimani (Algérie AS Monaco) – 95 pts
3 Yunis Abdelhamid (Maroc Stade de Reims) – 89 pts
4 Habib Diallo (Sénégal FC Metz) – 52 pts
5 Mbaye Niang (Sénégal Stade Rennais) – 43 pts
6 ex-aquo Hamari Traoré (Mali Stade Rennais) – 37 pts
7 Idrissa Gueye (Sénégal Paris SG) – 37 pts
8 Denis Bouanga (Gabon AS Saint-Etienne)27 pts
9 Edouard Mendy (Sénégal Stade Rennais) – 24 pts
10 Andy Delort (Algérie Montpellier HSC) – 13 pts
11 Moses Simon (Nigéria FC Nantes) – 10 pts

Moïse Moundi

Sports

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *