Recadrage : Fréderic Kitengie contredit Makoun

Le manager du Tout puissant Mazembe affirme n’avoir jamais contacté l’international Camerounais.

Au cours d’un entretien accordé il y a quelques jours à nos confrères de radio sport infos (rsi), émettant depuis Douala, l’internationale camerounais, Jean II Makoun laissait entendre qu’il y a eu des contacts entre lui et le Tout puissant Mazembe, club congolais. « C’était avant la période du confinement. J’ai discuté avec le Manager du club que je connais très bien. Il était question que j’aille renforcer l’équipe qui était engagée sur la scène africaine. On avançait très bien dans les discussions mais tout s’est arrêté avec l’évolution du coronavirus. » Cette sortie remettait en question la version du club publiée sur son site internet.

Le samedi 16 mai 2020, le manager général du club est sorti de sa réserve afin de mettre fin à ce qui est considéré comme un ‘’fake news’’ distillé çà et là : « Je n’ai jamais échangé ni songé à l’arrivée de Jean II Makoun au TPM. Je n’assume même pas ce rôle. C’est son droit de rêver de jouer un jour pour le TPM mais il n’a pas à affirmer des contrevérités à la presse. Par quelle magie aurait-il échangé avec moi… ? Halte au colportage, » a-t-il réagit sur son compte twitter. Même la piste de Coton sport de Garoua qui transpire de nombreux commentaire, est infondée.
Selon Adamou, le responsable de la Communication du club contacté hier par Le Jour, les galactiques du Nord ne sont pas en contact avec l’international camerounais : « Nous découvrons cette information sur les réseaux sociaux comme vous. Il n’y a pas un contact qui a été établi. »

Le rêve africain
Le « Sergent » ambitionne terminer sa carrière sur le continent. Mais jusqu’ici, aucune n’offre n’a encore été formulée. Avec la Coupe d’Afrique que va abriter le Cameroun en 2021, le milieu de terrain ne cache pas son envie de porter à nouveau le tricolore national. Une manière idoine de mettre un terme à sa carrière : « tout footballeur qui se respecte pense à un tel scénario. Ce serait terminer en beauté. Personne ne peut dire ‘’Non’’ à une sélection pour une CAN à domicile. » Il est animé par l’envie de partager son expérience et sa passion avec les plus jeunes. C’est le 2 novembre 2002 qu’il joue son premier match professionnel avec Lille (Club de Ligue 1 française, Ndlr) contre Bastia. Il est également passé par Olympique Lyonnais (Ol), Aston Villa, Olympiakos, Rennes Antalya. On attend la suite de ce feuilleton.

Solière Champlain Paka

Sports, Une

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *