Tropicale Amissa Bongo 2020 : Véritable Championnat d’Afrique au Gabon

Pour sa 15ème édition, la boucle vient de dévoiler les équipes en compétition dès le 20 janvier prochain, regroupant les meilleures nations africaines du vélo.

En dehors du combat pour le maillot jaune que vont se livrer les cyclistes des équipes UCI World Tour (Cofidis de France), UCI Continental Pro et UCI Continental (Total Direct Energie et Delko Marseille de France), la 15ème édition de la Tropicale Amissa Bongo va offrir à l’Afrique, un vrai championnat d’Afrique de cyclisme. Si l’Algérie, le Burkina Faso, le Cameroun, la Côte d’Ivoire, l’Erythrée, le Maroc, le Rwanda et le Gabon présenteront leurs équipes nationales, Bai-Sicasal va défendre les couleurs de l’Angola, et l’équipe Pro Touch va rouler pour l’Afrique du Sud. Ce sera un véritable championnat d’Afrique qui va se courir sur les terres du Gabon, avec la rencontre des cyclistes les plus côtés du continent au sein de leurs équipes nationales.

Bai-Sicasal petro de Luanda d’Angola va présenter Antonio Dario, le coureur de 27 ans qui a remporté cette année 2019, le tour du Faso. Il sera le leader d’une équipe qui aura à cœur d’améliorer son classement des nations africaines de la petite reine. La 8ème place qui est la sienne n’est pas reluisante. L’Algérie sera présente sur les terres du Gabon, avec en bonne place, son coureur Azzédine Lagab qui a gagné le Grand Prix Cycliste Chantal Biya au Cameroun dès la première étape avant de conserver son maillot jaune jusqu’à la ligne d’arrivée à Yaoundé. Pour cette première course de l’année 2020, les Fennecs emmenés par Azzédine peuvent améliorer leur classement mondial de 32ème nation, et même celui de 3ème nation africaine. L’Erythrée n’aura pas seulement à cœur le classement africain de cette course 2.1, car elle aura dans ses rangs, Merhawi Kudus, champion d’Afrique en titre et dernier maillot jaune du Tour du Rwanda. Le coureur de 25 ans va certainement emmener ses coéquipiers à contrôler la tête de la course, malgré la présence des équipes UCI Continentales et World Tour. Il pourra d’ailleurs avoir avec lui, les quatre autres compatriotes cyclistes qui sont devenus professionnels depuis 2009.

Le Rwanda aura au Gabon en janvier 2020, plusieurs occasions d’étaler le talent de ses nombreux jeunes qui cassent la baraque depuis des années sur les routes du monde entier. Les poulains d’Aimable Bayigana, le président de la Fédération Rwandaise de Cyclisme (FERWACY) vont se rappeler qu’un de leurs compatriotes (Joseph Areruya) a été vainqueur de la difficile épreuve en 2018. L’équipe du Rwanda sera donc une des équipes à contrôler par les grosses écuries mondiales qui feront le déplacement de l’Afrique Centrale. Les plénipotentiaires du pays des mille collines vont aussi présenter sur le même plateau, Didier Munyaneza tout récent vainqueur du Tour du Sénégal et détenteur du maillot blanc du dernier GPCB 2019. Le maillot arc-enciel sera aussi porté au Gabon par Samuel Mugisha, premier vainqueur du Tour du Rwanda à 20 ans (2018), et Moïse Mugisha, vainqueur des étapes au tour de l’espoir au Cameroun et au Tour du Faso cette année. Le Cameroun avec Kamzong Abossolo, la Côte d’Ivoire avec Cissé Issiaka, le Burkina Faso avec Mathias Sorgho, et le Gabon pays hôte feront partie de ce peloton, plus que jamais relevé pour la lutte des places au classement par équipes.

David Eyenguè

Sports

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *