Yaoundé : L’Académie Fabrice Ondoa a décollé

Les tests de sélection commencés le 22 mai 2019 sont terminés dans différentes catégories au stade de la société Camwater au quartier Ekounou, à Yaoundé.

L’on n’a pas perdu du temps après la conférence de presse du 21 mai 2019 dernier au cours de laquelle Fabrice Ondoa, le gardien de buts des Lions Indomptables, annonçait la mutation d’AS Valence, qui l’a moulé en une académie éponyme. L’on est passé directement à l’action avec, à la baguette, Stéphane Anicet Koung, le formateur de la structure devenue Académie Fabrice Ondoa (AFO Fc), le manager général, qui a organisé des tests de recrutement des jeunes. Où en est-on avec ces recrutements ? « On a déjà terminé le recrutement dans les différentes catégories notamment, les cadets, les minimes et les benjamins. Actuellement, ils sont en présélection, parce que nous avons des effectifs de 40 joueurs par catégorie », répond Stéphane Anicet Koung. Sur la question de savoir comment passera la suite avec ces 40 pensionnaires, le manager général précise : « Il y a plusieurs critères qui rentreront en jeu pour rester à la fin avec 25 par catégorie notamment le critère d’âge, la discipline et également la disponibilité ».

L’académie Fabrice Ondoa veut être un exemple où l’on retrouve des jeunes qui jouent avec leurs âges réels. Et pour cela : « Nous allons dans les prochains jours organiser une réunion avec les parents de ces enfants pour essayer de leur donner le projet qu’on attend. Vous êtes sans ignorer que le problème d’âge est un peu récurrent dans notre football. Parfois un enfant vous déclare un âge qui n’est pas le sien ; on va parfois avoir des enfants qui sont sous contrat avec d’autres structures de formation. Donc, il va falloir faire toutes ces vérifications avant de sortir la liste définitive. Pour le moment, on a affecté des éducateurs dans ces différentes catégories et d’ici peu on va faire des matchs d’évaluation pour voir le réel niveau des enfants. On faisait jusque-là des tests dans le jeu réduit pour pouvoir observer les qualités techniques et autres », indique Anicet Koung.

L’Académie Fabrice Ondoa pour le moment recrute de jeunes garçons uniquement. La section du football féminin fait l’objet d’un projet futur. « On a eu des demandes de jeunes filles. Mais, pour le moment on préfère se focaliser sur les caté gories de genre masculin pour le moment. Il y a un réel problème d’infrastructures et je profite de l’occasion pour remercie le Directeur général de la Camwater qui nous permet d’avoir 4h d’entraînements sur le stade. Ce qui n’est pas du tout facile, parce qu’au regard de la planification, vous vous rendez compte qu’il y a des moments où certaines catégories sont obligées de se diviser le stade en deux pour pouvoir travailler. Avoir une section féminine est un projet. Mais, pour le moment on préfère se concentrer aux garçons », explique le manager, en proposant des solutions aux jeunes filles qui veulent s’exercer au football féminin.

« Je crois qu’il y a Gaëlle Enganamouit qui l’académie des Rails où on fait exclusivement football féminin. Je crois que pour le moment, les parents peuvent orienter les enfants filles de ce côté », conseille Anicet Koung, rencontré au siège de l’AFO. Le siège de cet académie est un appartement du 2ème étage d’un immeuble situé au lieu-dit « Montée Ekounou ». En dehors de la salle de réunion qui accueille le visiteur, il y a deux bureaux et un magasin. Lorsqu’on est dans le bureau du secrétaire général, des équipements (maillots, shorts, bas, ballons, cônes…) flambant neufs disposés en ordre sur un placard métallique, s’imposent au regard. Il ne reste plus qu’à attendre les fruits de cette initiative du champion d’Afrique 2017, qui est en train d’aller à la conquête d’un autre titre à la Can Total Egypte 2019.

Achille Chountsa

Sports

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *