Yvan Noh Nafeng, joueur d’Anafoot

“A Man City, on nous parlait gentiment”

J’ai eu la chance de pouvoir prendre un vol pour la première fois. Je souhaite que Qnet puisse donner la chance aussi à de nombreux jeunes comme il l’a fait pour moi. Notre séjour en Angleterre a été très beau, au regard de l’encadrement et la discipline, l’organisation de l’emploi de temps. Les heures d’entraînements, des sorties étaient respectées. Je dis dire merci à l’Anafoot, parce que c’est grâce à elle que j’ai pu avoir la chance d’être avec Qnet. Je reviens aussi de Côte d’Ivoire où nous avons été très bien reçus. Malgré les difficultés de voyage (Yvan a raté son vol et a fait deux jours de voyage, ndlr), nous y sommes arrivés. J’ai retrouvé les autres camarades qui étaient déjà là ; j’étais heureux d’être en Côte d’Ivoire pour la première fois. On nous a demandé de continuer avec l’école sans amusement, car grâce à l’école, nous pouvons lire et écrire, savoir s’exprimer. Mes camarades et moi avons répondu aux questions qui nous ont posées. De Manchester City, je garde encore en tête le jour où je suis arrivé dans le centre de formation. Je n’en croyais pas mes yeux.

C’était comme un rêve qui se réalisait. Nous avons commencé par une séance de jeu qui s’est bien passée et les encadreurs, pendant ce stage, nous éduquaient aussi. Leur façon de se comporter était incroyable. C’était vraiment différent. Ici, chez nous, pour que quelqu’un écoute, il faut qu’on court derrière lui avec la chicotte. Là-bas, on nous parlait gentiment et calmement. Nous avons vu les stars de Manchester City. Nous avons aussi rencontré le célèbre grand coach Pep Guardiola. Il a fait une séance photos avec nous, en nous donnant des conseils de continuer à travailler sans oublier l’école. Tout cela m’a mis une pression particulière. Quand je suis revenu au Cameroun, je dois travailler encore plus dur, pour non seulement améliorer mon niveau d’études mais aussi mon niveau en football. Je n’ai pas l’impression d’être plus fort que mes amis, puisqu’ils travaillent aussi.

Propos recueillis par A.C

Sports

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *