Zone rouge : Union de Douala est dans la tourmente

Les verts et blancs dans une crise de résultats qui les gardent à l’avant-dernière place au classement, une position qui ne plait pas aux supporters qui demandent la tête du Pca.

L’Union de Douala portait, il n’y a pas longtemps, le surnom de club au million de supporters. Aujourd’hui, l’équipe n’a plus d’accompagnateurs, le douzième homme a jeté l´éponge. Pour son match de la 17ème journée à Limbé dimanche 12 janvier 2020, un bus de 30 places a été affrété pour le transport des supporters entre Douala et Limbé. Seulement trois supporters se sont présentés au départ, non sans les railleries de leurs collègues, qui leur promettaient la défaite. L’Union de Douala a finalement été battue (0-2) par Fovu Club de Baham au Middle Farm Stadium de Limbé. Une défaite qui a poussé les supporters déjà à bout, d´exprimer leur colère. Certains sont venus à la séance d’entrainement du lendemain, lundi 13 janvier, pour réclamer la démission de l’équipe dirigeante. Une querelle géante a déclenché, « qui a fait fuir Franck Happi », selon certains, alors que d’autres affirment que. « Le président du conseil d’administration est entré dans sa voiture et est parti, pour ne pas faire des problèmes à ses supporters qui ont raison ».

Samuel Nlend et les dirigeants à couteaux tirés, lui qui est le meilleur buteur de l’équipe depuis plusieurs saisons, un des rares joueurs restés fidèle au club. Ses performances de début de saison ont fait de lui un des présélectionnés de Clément Arroga avec les Lions A’. Seulement, le joueur ne rejoint plus le groupe de l’Union de Douala quand le staff technique des Lions les libère pour les matches de championnat. C’est ainsi que Richard Towa, l’entraineur nommé il y a quelques mois et sur le banc depuis quatre matches n’a jamais eu le joueur dans ses effectifs. Le technicien l’a déclaré dans certains médias, et déclenché la colère de l’attaquant qui boude. Lors de la défaite de l’Union dimanche dernier, Samuel Nlend était pourtant dans les gradins, et aucune nouvelle de blessure n’est venue du staff de l’équipe nationale.

Selon certaines sources, le meilleur buteur du club réclame un remboursement de dépenses supportées depuis la saison dernière par lui à la demande de son président. Dépense effectuée pour aller à Garoua, a l´occasion du match face à Coton Sport la saison dernière. Le joueur aurait financé de sa poche et attendrait toujours un remboursement. Pour la séance d’entrainement de ce mardi 13 janvier, il n’y avait ni Franck Happi, encore moins Samuel Nlend. Richard Towa continue de chercher les mots justes pour amener les attaquants de l’Union de Douala à trouver le chemin des filets adverse. Avant son match de la 18ème journée face à Dragon de Yaoundé, les Nassaras sont logés au 17ème rang, et pataugent dans une crise réelle.

David Eyenguè

Sports

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *